Déracinée, "hyper open", quelles sont les caractéristiques de la Génération Y ?

Ecrit par

En 2018, on ne sait toujours pas tout de la jeune génération ! Heureusement, en s'intéressant à la définition de cette cible, le site Breizh-Info nous dévoile quelques caractéristiques des Millennials qui pourraient bien vous être utiles.

Mais qui sont vraiment les jeunes ? C'est la question à laquelle la rédaction d'Air of melty tente de répondre au quotidien. En la matière, les mois passent et les études s'enchaînent au sujet de la jeune génération, en nous présentant toujours plus de caractéristiques permettant de mieux comprendre les 15-35 ans. Outre le fait que la génération Z serait une génération solitaire par excellence et le fait que les Millennials seraient de grand adeptes du cocooning, nous vous faisions récemment savoir que les Millennials constituent aussi une génération FOMO qui a de quoi inspirer les marques. À présent, nous voulions vous présenter les caractéristiques de la jeune génération mises en avant par le site Breizh-Info, qui s'intéresse à ce qu'est réellement la génération des Millennials, en insistant notamment sur le fait que l'on ne peut pas parler d'une seule catégorie de jeunes. Certes, tous ont entre 20 et 35 ans, mais ils ont des modes de vie et des traits de personnalité très différents, notamment en fonction de leur lieu de vie. Décryptage.

Comme l'explique le site, "à y regarder de plus près les nuances sont nombreuses entre le jeune très diplômé du centre-ville enchaînant les soirées culturelles avec ses journées de coworking et la jeunesse des campagnes, copiant tant bien que mal et avec retard ces urbains présentés comme modèles par les différentes imageries actuelles". En revanche, ce qui rapproche tous ces jeunes, c'est leur ouverture d'esprit et culturelle. Ainsi, "ce sont bien ces jeunes 'hyper open' sur le monde et l’environnement qui vont occuper demain le pouvoir. Qu’il soit social, politique ou culturel". Et qui dit ouverture sur le monde dit voyages et mobilité à tout va. Dans cette logique, le site Breizh-info parle d'une génération "qui vient enterrer définitivement le principe de l’enracinement. Un principe déjà mis à mal par une partie des baby-boomers attirés par les sirènes de Paris ou d’ailleurs. Et qui ont délaissé leur terroir pendant les trente glorieuses. Le phénomène n’a finalement fait que s’amplifier. Depuis plusieurs décennies dorénavant, il est recommandé de « bouger » et d’être « flexible ». Message reçu : les Millennials bougent et sont flexibles". L'heure est désormais au mouvement et au mélange, le tout en prenant soin de la planète. Comme l'explique le site, "parmi cette génération Y, certains se refusent toutefois à ne se cantonner qu’à leur simple rôle de consommateurs. Voilà pourquoi les enjeux environnementaux ou les combats tiers-mondistes trouvent un écho particulier chez une partie de cette jeunesse en quête de transcendance". Vous le voyez donc, comprendre la jeune génération, ce n'est toujours pas simple !

Crédit : istock