Disney +

Disney + reporte son lancement pour "soutenir l'effort" collectif

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Disney + reporte son lancement pour "soutenir l'effort" collectif

Prévu ce 24 mars 2020, le lancement de la très attendue plateforme de streaming vidéo de Disney, baptisée Disney+, n'aura finalement lieu que le 7 avril. Une décision prise pour contribuer à réduire l'utilisation globale de la bande passante liée au confinement.

Nombreux étaient ceux qui l'attendaient avec impatience, en particulier des côté des jeunes. Pourtant, la sortie de Disney+, la plateforme de streaming vidéo du groupe Disney qui a récemment dévoilé son catalogue alléchant, vient d'être décalée au mardi 7 avril prochain contre ce mardi 24 mars originellement prévu. Pour justifier une telle décision, à l'heure où le lancement de Disney+ promet d'être un pari gagné d'avance en France, Kevin Mayer, Président, Direct-to-Consumer et International de The Walt Disney Company, a expliqué que le service se devait de contribuer à sa manière à la réduction de la bande passante, en cette période de confinement qui fait que les Français sont très nombreux à utiliser massivement Internet. "Soucieux d’agir de façon responsable depuis toujours, Disney répond à la demande du Commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton de soutenir l’effort collectif pour le bon fonctionnement des infrastructures haut débit. En prévision d’une forte demande pour Disney+, nous mettons en place de manière proactive des mesures pour réduire l'utilisation globale de la bande passante d'au moins 25% dans les pays lançant Disney+ le 24 mars", a ainsi expliqué le professionnel.

Disney + reporte son lancement pour "soutenir l'effort" collectif
Crédit : Disney

En marge de cela, Disney a également assuré travailler en étroite collaboration avec les fournisseurs d’accès pour, si nécessaire, réduire davantage les débits et s’assurer qu'ils ne sont pas surchargés par la demande des utilisateurs. Quoi qu'il en soit, le lancement de Disney+ en avril plutôt qu'en ce mois de mars 2020 ne devrait pas impacter la popularité préssentie du service. Une récente étude menée par Nielsen a estimé à 60% l'augmentation de volume de contenus médias consommés aux Etats-Unis pour les individus contraints de rester chez eux en raison de la pandémie, un constat qui devrait être similaire en France, avec une montée impressionnante de l'utilisation de Disney+. Et, dans l'Hexagone, on sait déjà que les jeunes sont nombreux à se renseigner sur le service de streaming de Disney : il y a quelques semaines, une étude signée Quantcast a montré que, chez les 18-24 ans, c'est Disney + qui apparaît comme étant le service le plus recherché en ligne, devant Netflix et Amazon Prime Video. La concurrence débarque en force sur le marché du streaming !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Disney + : Pari gagné d'avance pour le lancement un France ?
À lire aussi
Disney +, déjà l'application mobile la plus téléchargée en France
À lire aussi
Disney + réussit officiellement son lancement en France, concurrence féroce pour Netflix
Encore plus de contenus
Disney + reporte son lancement pour "soutenir l'effort" collectif
Pixel de tracking