Durex red : "fais l'amour, sauve des vies", la campagne qui a tout bon auprès des jeunes ?

Ecrit par

En ce mois de décembre syonyme de lutte contre le sida, l'association mondiale Red vient de s'associer à la marque de préservatifs Durex pour envoyer un message fort à la jeune génération et bien plus encore.

Le 1er décembre dernier, se déroulait la journée mondiale de lutte contre le sida. Pour la rédaction d'Air of melty, cette journée spéciale était l'occasion de faire le point sur la manière dont les jeunes appréhendent l'amour et la sexualité. Concernant l'amour, nous vous avons rappelé l'existence d'une étude signée Diplomeo sorti en février dernier à l'occasion de la Saint-Valentin et montrant que les Millennials prennent leurs relations amoureuses très au sérieux, en s'investissant réellement et sur le long terme. En matière de sexualité, en revanche, on notait la semaine passée que les jeunes français ont encore trop peu de connaissances sur le Sida. Le laboratoire TERPAN a ainsi montré que, actuellement, 41% des jeunes français se font ainsi rarement dépister. Aussi, malgré les campagnes de sensibilisation, de prévention et l'incitation aux dépistages de ces dernières années, nombreux sont les jeunes qui ont des comportements à risque. Pour contrer cela, la sensibilisation continue, comme on peut le voir aujourd'hui avec la nouvelle campagne Durex Red.

En ce mois de décembre 2018, Red, l'association mondiale de lutte contre le Sida fondée par le chanteur Bono, vient de s'associer avec Durex pour créer une référence qui, pour chaque pack acheté contribue au financement de l'association. Ce partenariat tourne autour du message "Fais l'amour, sauve des vies". La plateforme de marque internationale a été confiée à By Agency, co-dirigée par son tandem créatif Alex&Frank. Ils ont imaginé une mécanique courte pour les 18-25 ans. Des sauveurs de vies ordinaires s'expriment dans trois films viraux diffusés sur Instagram, YouTube et Snapchat afin de toucher un maximum de jeunes. Et à l'heure où ces derniers passent plusieurs heures par jour sur les réseaux sociaux, on se dit qu'ils devraient bien voir la campagne à un moment ou à un autre et s'engager à sauver des vies...ou à faire l'amour, puisque c'est désormais (presque) pareil !