Les jeunes français et le sida, quelle réalité (et surtout quelles connaissances) en 2018 ?

Ecrit par

Ce samedi 1er décembre, se déroulera la journée mondiale de lutte contre le sida. À cette occasion, le laboratoire TERPAN a mené l'enquête auprès de 600 jeunes français âgés de 17 à 29 ans pour faire le point sur ce qu'ils savent de cette maladie. Verdict ? La copie est à revoir.

Vous le savez si vous nous lisez régulièrement, la rédaction d'Air of melty se donne chaque jour pour mission de vous aider à mieux comprendre la jeune génération. En cela, nous vous montrons souvent que les moins de 30 ans ne font rien comme leurs aînés. Cela se ressent dans tous les pans de leur vie quotidienne et notamment dans leur vie amoureuse. En février dernier, à l'occasion de la Saint-Valentin, nous vous le montrions en décryptant le rapport des Millennials à l'amour grâce à une étude signée Diplomeo. Celle-ci révélait notamment que les jeunes sont globalement adeptes de relations plutôt sérieuses dans lesquelles ils sont prêts à s'engager. Mais l'on voyait aussi que les moins de 25 ans voyaient l'amour comme étant quelque chose de plutôt léger et de fun. Plus récemment, pendant l'été, nous vous faisions savoir que les Millennials étaient apparemment plus coincés que leurs aînés sur le plan de la sexualité, en étant actifs plus tard et moins souvent que leurs parents. Si cela reste à être confirmé, on constate en tout cas une autre réalité concernant la vie sexuelle des jeunes : ils ne sont toujours pas bien informés sur certains sujets, notamment le Sida.

Les jeunes français et le sida, quelle réalité (et surtout quelles connaissances) en 2018 ?
Les jeunes français et le sida, quelle réalité (et surtout quelles connaissances) en 2018 ?

À l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida qui se déroule ce samedi 1er décembre, le laboratoire TERPAN vient de dévoiler une étude qui fait le point sur les comportements et les connaissances des jeunes au sujet de cette maladie. Verdict sans appel, "les jeunes n'ont pas toujours les pratiques préventives nécessaires pour se protéger des IST, comme le port du préservatif ou le dépistage. En cause : les idées reçues bien trop présentes autour du virus et de sa transmission". Actuellement, 41% des jeunes français se font ainsi rarement dépister. Aussi, malgré les campagnes de sensibilisation, de prévention et l'incitation aux dépistages de ces dernières années, seulement 27% des jeunes utilisent un préservatif à chaque relation, 53% l'utilisent jusqu'aux résultats du test de dépistage, 15% jamais (dont 11% répondent parce que les deux partenaires sont sous contraceptif ) et 5% uniquement la 1ère fois. Aujourd'hui, 35% des répondants du sondage Terpan estiment ne pas être suffisamment ou pas du tout informés. Ce que confirme Kamal Yahiaoui, Président du laboratoire Terpan : "Les jeunes d'aujourd'hui sont très mal informés et surtout n'ont plus peur du Sida. Ils ont retenu que l'on peut vivre avec le VIH et que pris à temps et bien traitée la charge virale pourrait même devenir indétectable". Pour autant, certaines idées reçues continuent de faire peur : 19% des sondés pensent que le VIH peut être transmis par les moustiques, 8% par la salive, 4% en s'asseyant sur des toilettes publiques. Ces chiffres sont bien la preuve que la jeune génération connaît bien moins le sida qu'elle ne le pense.

Crédit : nutritiouslife.com