E-Commerce : Les jeunes le sollicitent de plus en plus pour les produits frais du quotidien, aux marques de se lancer !

De plus en plus d'achats du quotidien passent par Internet.
Ecrit par

Le shopping en ligne représente une pratique de plus en plus privilégiée par les jeunes. Si l’on savait qu’ils étaient volontiers adeptes du e-commerce pour les produits textiles, culturels et hi-tech, il faudra désormais compter sur les produits frais d’alimentation et de boisson dans leurs envies d’achats en ligne !

Il y a quelques semaines, Air of melty vous a rapporté les résultats d’une étude de MerchantWarehouse, qui révélait qu’un jeune sur trois voudrait pouvoir tout acheter en ligne. Il ne le peut malheureusement pas, puisque les entreprises affichent un net retard dans le domaine du e-commerce. Il y a quelques jours, sur le site The Packer, Garland Perkins, travaillant chez The Oppenheimer Group, a confirmé cette tendance des moins de 30 ans à vouloir acheter des produits du quotidien (et du moins quotidien) sur le net. Elle explique ainsi que, selon les chiffres de The Hartman Group, 14% des acheteurs en ligne aux Etats-Unis achètent de l’alimentaire et des boissons en ligne, avec la majeure partie de la clientèle ayant moins de 35 ans. Selon elle, cela s’explique par le mode de vie et les habitudes des jeunes, différentes des générations plus âgées. Souvent pressés, pas habitués à planifier leur régime pour une semaine entière, les jeunes privilégient "l’arrêt shopping, en faisant de nombreuses visites au supermarché pendant la semaine, plutôt qu’une session complète une fois par semaine". En cela, Internet leur permet donc un gain de temps et d’énergie essentiel !

D’autre part, à l’heure où 8 jeunes sur 10 réclament des marques qu’elles s’engagent pour la bonne cause, en mettant notamment en avant leur éthique et leur authenticité, la vente de produits frais par Internet est aussi facilitée, avec les jeunes commandant des biens artisanaux directement auprès de producteurs locaux, grâce à différentes plateformes qui ont vu le jour sur le net. Pour Garland Perkins, cela représente de nouveau une spécificité de la génération y : "ils sont davantage prêts à payer pour des produits répondant à des qualités comme l’aspect local, naturel et ethnique. Et ils se servent du net pour trouver les produits qu’ils recherchent vraiment, via le mode de distribution de leur choix".

Enfin, selon le rapport de The Hartman Group publié cette année, les trois motivations premières pour les jeunes pour faire des achats en ligne étaient de gagner du temps, d’économiser de l’argent et d’économiser de l’essence. Trois arguments qui coincident parfaitement au mode de vie de la plupart des jeunes. Comme nous vous l’avions déjà dit, la génération Y réinvestit les villes et ne veut plus vivre en banlieue. Or, entre magasins bondés et heures passées dans les embouteillages pour atteindre le supermarché le plus près, on comprend que les jeunes voient en l’e-commerce une solution pour leur faciliter la vie. Ainsi, c’est désormais aux marques de se montrer actives dans le domaine, en sachant s’adapter à cette nouvelle génération, si différente de ses aînés !

Crédit : X, melty.fr