Emploi : 5 phrases à oublier (complètement) face à la génération Z

Apprenez à cerner la jeune génération.
Ecrit par

Vous avez du mal à cerner la (très) jeune génération qui débarque progressivement sur le marché du travail ? Pas de panique, c'est normal. Heureusement, Management Magazine vous dévoile 5 phrases-clés pour vous aider à y voir plus clair. A condition de ne jamais les prononcer devant la génération Z !

Vous l'avez maintenant compris, si l'on parle d'une jeune génération, on parle bien de deux catégories de personnes différentes en fonction de leur âge : la génération Y, alias les 20-35 ans, n'a rien à voir avec son successeur la génération Z, alias les 16-20 ans. Et ce sont bien les plus jeunes qui sont les plus difficiles à cerner pour les professionnels, car ils sont encore peu à être arrivés sur le marché du travail. Ils restent donc un mystère à éclaircir. A ce sujet, bonne nouvelle, la rédaction d'Air of melty est là pour vous aider à y voir plus clair ! Il y a quelques mois, nous vous dévoilions ainsi ce que vous réservaient les jeunes, génération Z comme Millennials, pour l'avenir sur le marché de l'emploi. Plus récemment, nous vous faisions découvrir quelques conseils signés de la génération Y pour aider la génération Z à mieux réussir. Aujourd'hui, c'est le titre Management Magazine qui apporte sa contribution à la réflexion en dévoilant dans son édition du mois de mars les "5 phrases à ne jamais prononcer en face d'un Z". Alors, quels sont les mots interdits auprès de la jeune génération ?

La première phrase à éviter auprès de la génération Z, c'est le fameux "Respecte tes aînés". Sachez-le, "les Z respectent la compétence, pas la hiérarchie". Dans le même ordre, évitez de leur suggérer d'en "parler d'abord avec leur N+1" : un Z se moque des protocoles. "Il veut pouvoir discuter avec qui il veut". Discuter avec qui il veut et de la manière dont il le veut. "Les Z ne supportent pas les échanges figés et exigent une grande réactivité". En somme, laissez tomber l'idée de les convaincre de miser sur l'email, et passez, vous, à la messagerie instantanée pour échanger avec cette génération Snapchat. Enfin, arrêtez de rappeler aux jeunes employés qu'ils doivent être à l'heure. "Oubliez le présentéisme à la française. Un Z voudra organiser son temps de travail comme il l'entend". Et une bonne fois pour toutes, gardez bien en tête que la jeune génération ne travaille pas dans les mêmes conditions que vous : ne les forcez pas à rester assis à leur bureau 5 jours sur 7. "Les Z fuient les espaces cloisonnés. Laissez-les travailler en dehors du bureau pour les garder dans l'entreprise". Tout ça, c'est compris ? Alors à vous les échanges passionnants avec la (très) jeune génération !

Crédit : http://i.huffpost.com, .c-mon-assurance.com