Emploi : 73% des Millennials prêts à acquérir plus de compétences pour être mieux sur le marché du travail

Ecrit par

Comment se comportent les jeunes sur le marché de l'emploi ? Selon le rapport “Les Millennials sur le marché du travail 2018” réalisé par Udemy, une certaine incertitude règne actuellement, poussant les jeunes à se donner toujours plus.

Encore en 2018, il y a des choses que même Didier Deschamps ne peut pas sauver concernant la jeune génération. Il y a quelques heures, la rédaction d'Air of melty vous parlait du fait que le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, constitue le coach idéal pour la génération Millennials, une génération qui mise tout ou presque sur le coworking. Mais au-delà de ces valeurs importantes, il semble que les moins de 30 ans se posent aujourd'hui encore beaucoup de questions sur ce qui les attend sur le marché du travail en 2018. C'est en tout cas ce montre une nouvelle étude réalisée par Udemy et dévoilée en ce mois de juillet. Et, notamment, ce qui leur fait peur, c'est le sentiment de manquer de compétences. En pratique, 73% des 18-35 ans pensent ainsi avoir besoin d'une formation complémentaire pour avancer dans leurs carrières. Dans la même logique, près de 9 Millennials sur 10 comptent sur leur capacité à acquérir de nouvelles compétences et à apprendre de nouvelles technologies pour s'imposer sur le marché du travail.

Pour Olivier Sinson, Responsable d'Udemy pour le marché français, "Ils doivent anticiper les compétences demandées par le marché du travail pour être compétitifs et compenser ainsi le manque d'expérience professionnelle". À ce sujet, 6 millennials sur 10 estiment par ailleurs que les employeurs ont des attentes déraisonnables quant aux compétences et à l'expérience que les jeunes devraient apporter au travail et 67% pensent qu'il existe un écart entre ce qu'ils sont capables de faire et les compétences attendues par les employeurs. Pour Olivier Sinson, c'est justement l'inadéquation entre les compétences acquises à la fin des études des jeunes et celles demandées par les employeurs qui justifie une partie du chômage des jeunes. "Certains jeunes terminent leurs études sans avoir acquis les compétences nécessaires pour effectuer le travail pour lequel ils ont été formés, de sorte qu'une plus grande convergence du monde de l'éducation et du travail est essentielle pour lutter contre ce problème". Compris ?

Crédit : ezapply.biz