Didier Deschamps, coach idéal pour toute la génération Millennials ?

Ecrit par

Ce Mondial 2018 aura décidément été grandiose jusqu'au bout. Au-delà de la réussite sportive, le site Les Echos estime que Didier Deschamps incarne ce qui se fait de mieux actuellement en matière de management auprès de la génération Millennials.

Décidément, à chaque jour sa news Coupe du Monde 2018, en cette semaine post-victoire des Bleus ! Après vous avoir expliqué comment la Génération Z a vécu ce mondial d'une façon très particulière par rapport à ses aînés, entre selfies, réseaux sociaux et génération black-blanc-beur, la compétition sert aujourd'hui de prétexte pour mieux comprendre le genre de management que la génération Y attend au travail au quotidien. Nous vous en avons déjà parlé, aujourd'hui, les Millennials constituent une génération coworking, qui aime travailler au sein d'une équipe. En cela, l'équipe de France, avec sa moyenne d'âge de 25 ans, a parfaitement incarné cet esprit, avec des jeunes qui ont su former une famille pendant ces deux derniers mois. Et, pour le site des Echos, Didier Deschamps, le coach de cette équipe, incarne dans le même temps le manager parfait pour la génération Millennials. C'est à dire ?

3761603

Comme le révèle le site, la performance réalisée par Didier Deschamps est "riche en enseignements pour les managers soucieux de tirer le meilleur des Millennials". Mais quelle a été sa méthode au juste ? Avant toute chose, le coach a décidé de faire confiance à ses jeunes. "C'est sûrement l'élément le plus important. Alors que les Bleus de 1998 étaient à l'acmé de leur carrière, Didier Deschamps n'a pas composé son groupe en fonction de l'expérience ou du palmarès. Il a fait confiance aux meilleurs. (...) Comment prévoir la présence de Lucas Hernandez et de Benjamin Pavard, inconnus du grand public avant le tournoi, comme latéraux titulaires à 22 ans ? Comment donner les clés de sa défense à deux joueurs de 24 et 25 ans - Samuel Umtiti et Raphaël Varane - qui évoluent certes dans de grands clubs, mais encore si jeunes pour affronter la pression des cimes ? Et que dire de Kylian Mbappé, 19 ans, qui a débuté titulaire six fois sur sept ?" À ces jeunes, Didier Deschamps a aussi fait le choix d'associer des joueurs d'expérience, capables d'encadrer et de guider ces jeunes talents.

Par ailleurs, il a su leur parler vrai comme ils le souhaitent tant. "En interne son « feedback » et ses décisions ont toujours été très clairs". Pas de faux discours, on se dit tout, le meilleur comme le pire. Aussi, Didier Deschamps a su responsabiliser ses jeunes. "Faire entrer Corentin Tolisso à la place de Blaise Matuidi et Nabil Fekir à la place d'Olivier Giroud en finale du Mondial alors que la pression croate est à son maximum, c'est remplacer deux grognards par deux jeunes en plein apprentissage du très haut niveau. A ce moment-là du match, Didier Deschamps ne place pas l'expérience comme critère numéro un, il réfléchit plutôt en termes de compétences et d'équilibre". Enfin, le coach a montré la voie et donné l'exemple. "On croit en lui, on a confiance en lui, on joue pour lui", résume Antoine Griezmann. Et c'est bien là la clé d'une collaboration réussie avec la génération Millennials.

Crédit : eurosport.fr, DR