Emploi : Comment attirer et fidéliser la génération Z en entreprise ?

Ecrit par

Comment ça, c'est le temps des vacances ? A l'heure où certains membres de la génération Z se lanceront sur le marché du travail dès septembre prochain, il est grand temps que les entreprises parviennent à cerner les réelles attentes de ces jeunes actifs. On fait le point.

Au travail les jeunes ! La rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé à plusieurs reprises, comprendre la jeune génération, cela passe aussi par comprendre son rapport au marché du travail, qui constitue un élément capital de sa vie quotidienne et une partie importante des espoirs concernant son avenir. A ce sujet, nous vous avons déjà largement expliqué que la génération Y et la génération Z avaient des profils et des attitudes différentes sur le marché de l'emploi. Concernant les premiers, il y a quelques semaines, nous vous aidions à y voir plus clair en vous présentant 6 faits étonnants (ou pas) au sujet du rapport des Millennials au travail. A présent, ce sont les jeunes actifs de la génération Z qui accaparent notre attention. Alors que certains débarqueront sur le marché du travail dès septembre, il est grand temps que les entreprises sachent comment les attirer et les fidéliser. A ce sujet, le site Capital dévoile les bonnes pratiques et l'état d'esprit à adopter. Première des choses à savoir, oubliez la notion de hiérarchie comme étant la valeur première. "Elevés dans la culture de l'immédiateté et de l'ubiquité, du flux plutôt que du stock, les Z voient l'organisation de manière horizontale. Un N+12 ne les impressionne pas plus qu'un voisin de coworking et l'argent n'est pas leur priorité", explique le site.

A noter toutefois que la moitié des Z estiment que la hiérarchie doit être conservée en entreprise. "Eh oui, les petits enfants du siècle veulent et ont besoin d'être accompagnés par un boss bienveillant... Mais à certaines conditions". Le chef idéal pour cette jeune génération, c'est le leader qui leur ressemble, tant au niveau du quotidien que de la manière de penser. Au-delà d'une grande transparence, les jeunes réclament aussi du sens. En la matière, Joséphine Bouchez, cofondatrice de la start-up Ticket for Change, explique : "Avec eux, il faut toujours expliquer le pourquoi du comment. Leur apprendre des formules sans détailler les applications concrètes et sans valoriser leur impact dans l'organisation est le meilleur moyen de les lasser". Or, on vous le répète au quotidien, l'ennui est l'ennemi numéro un de cette jeune génération. Par ailleurs, sachez que les plus jeunes ne négligeront pas leur vie privée pour vos beaux yeux d'employeurs. Capital révèle ensuite que, dans le cadre d'une étude réalisée pour son prochain livre, la spécialiste Elodie Gentina, que nous avions interviewé en fin d'année dernière, a invité les jeunes de la génération Z à se projeter dans dix ans sur le marché du travail. Verdict, 64% d'entre eux visent avant toute chose un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso, tandis que 22% seulement sont animés par l'ambition d'un poste haut placé et 11% pensent qu'ils auront créé leur boîte.

Et ne comptez pas sur un bon salaire pour tenter de les retenir : toujours selon la spécialiste, l'argent est la dernière raison qui les motiverait à rester dans une entreprise : cité par 11,8% des 2.200 répondants, il arrive loin derrière les possibilités d'évolution (29%), la bonne ambiance (29%), le développement des compétences (16%) et la mobilité internationale (12,5%). Vous l'aurez compris, pour attirer et retenir la génération Z dans votre entreprise, il va falloir miser sur la personnalisation et le suivi des parcours individuels. A titre d'exemple, Engie fait en sorte d'encourager les initiatives personnelles comme des cours de langues le midi, des formations LinkedIn et autres types d'activités annexes qui permettent aux jeunes arrivants "de prendre leurs marques, de rompre la routine de leurs missions... et de se sentir dans l'entreprise comme chez eux". Et là, c'est le secret d'une collaboration réussie !

Crédit : thebusinesswomanmedia.com, Libre de Droits, x