Emploi : Comment les Millennials se voient-ils travailler en 2020 ?

La jeune génération ne voit pas le travail comme ses aînés !
Ecrit par

Depuis des semaines, la Loi Travail fait réagir (et rugir) le pays tout entier. En parallèle de cette polémique, le groupe Manpower cherche à comprendre quel rapport entretient la jeune génération avec le travail. Priorités, avenir, évolution, une étude aborde toutes ces questions !

En pleine contestation de la loi travail, on s'intéresse au rapport de la jeune génération à son avenir professionnel ! Nous vous en avons déjà parlé, comprendre la jeune génération, ça passe aussi par comprendre son rapport au travail, un élément capital de la vie quotidienne. La jeune génération ne voit pas le monde du travail comme le font ses aînés, la rédaction d'Air of melty vous en parle au quotidien. Nous l'avons fait en vous parlant du rejet des moins de 30 ans envers la loi travail, tout comme nous l'avons aussi mis en lumière en vous dévoilant le Top 10 des entreprises où les jeunes ont envie de travailler, de Google à Netflix, en passant par Apple et YouTube. A présent, c'est au tour de ManpowerGroup d'apporter ses éléments sur cette question, après avoir étudié plus de 19 000 Millennials à travers le monde, dans le cadre de sa nouvelle étude. L'objectif ? Comprendre ce qu'attendent les jeunes de leur carrière professionnelle à l'aube de l'année 2020. Verdict, encore une fois, la jeune génération se distingue de ses aînés, tant par ses priorités que par sa vision de l'avenir. L'analyse en 5 tendances principales, c'est parti !

La première grande tendance observée au sujet des moins de 35 ans, c'est qu'ils ont conscience qu'ils devront travailler plus longtemps que leurs aînés. Et ils sont prêts à le faire. Mais à leur façon. "Travailler plus dur et plus longtemps que les générations précédentes n’est pas un tabou pour la génération Y, à la condition qu’elle puisse y intégrer des périodes de pause ou des ‘breaks’". Ainsi, 84% des Millennials interrogés évoquent cette discontinuité voulue de leur emploi. D'autre part, les priorités des jeunes en matière d'emploi ont changé : outre l'argent et la sécurité, les Millennials exigent que leur travail leur laisse une bonne part de temps libre. Par ailleurs, "les Millennials donnent une définition de ‘sécurité d’emploi’ différente de la définition traditionnelle. Ils recherchent la sécurité d’une carrière à temps plein (87%) mais pas d’un emploi à temps plein". En cela, les jeunes recherchent plus de variation et plus d'opportunités au sein de leur carrière que leurs aînés. D'autre part, déjà très habitués à s'adapter aux évolutions du monde qui les entoure, les jeunes travailleurs se disent ouverts à de nouvelles formes de travail (+50%), "et cela met la pression sur les employeurs pour apporter davantage de flexibilité et de variation", explique Manpower. Enfin, last but not least, la génération Y (93%) réalise très bien que l’apprentissage tout au long de la vie est fondamental pour la carrière future. Et elle est même prête à payer pour cette formation. la jeune génération curieuse et volontaire, la tendance se confirme !

Crédit : © Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, X