Emploi : La qualité de vie au travail, une priorité pour les Millennials

Ecrit par

Dès 2020, les Millennials représenteront la moitié de la population active mondiale. Il devient donc urgent de bien comprendre le rapport de cette jeune génération au monde du travail. En la matière, une infographie peut vous aider à y voir plus clair.

Comment ça les vacances battent leur plein en ce mois d'août 2017 ? Vous le savez, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à bien cerner la jeune génération. Et, indéniablement, cela passe également par comprendre son rapport au marché du travail, qui constitue un élément capital de sa vie quotidienne et une partie importante des espoirs concernant son avenir. A ce sujet, deux générations se distinguent : alors que nous vous avons récemment présenté les 5 caractéristiques qui définissent la génération Z au travail, nous vous avons aussi dévoilé les 5 conseils d'un jeune CEO pour (bien) travailler avec les Millennials. Toujours au sujet de ces derniers, le site Parlons RH a récemment dévoilé une infographie mettant en lumière la façon dont les moins de 35 ans travaillent et, surtout, leur rapport à la qualité de vie au travail. L'occasion de rappeler, avant toute chose, que "les millennials, dans leur définition la plus large de personnes nées entre 1980 et 2000, représenteront tout simplement… la moitié de la population active mondiale en 2020 – c’est-à-dire après-demain". Autant dire qu'il est grand temps de comprendre ce qui caractérise ces jeunes sur le marché du travail !

A ce sujet, l'étude révèle que 64% des sondés considèrent qu'ils ont de la chance d'avoir un emploi. Par ailleurs, l'infographie démonte une idée reçue largement répandue qui veut que les moins de 35 ans soient égoistes et peu fidèles à leur entreprise. "Les Millennials ne sont pas aussi déloyaux qu'on se l'imagine, mais ils seront plus disposés à rester avec un employeur si l'environnement de travail est bon". D'ailleurs, à ce sujet, 62% des sondés estiment qu'une carrière idéale se construit chez le même ou un nombre restreint d'employeurs ! Plus précisément, l'étude révèle que les 22-29 ans interrogés valorisent beaucoup le cadre de travail. Ainsi, 78 % estiment que la Qualité de Vie au Travail est importante, et 69 % (presque autant) sont prêts à faire des compromis, voire de vrais sacrifices, pour bénéficier d’un bon environnement professionnel. Et sur quels points sont-ils les plus disposés à transiger concrètement ? "La notoriété et la taille de l’entreprise, garants de stabilité et de carrière, seraient volontiers sacrifiés par 23 % des répondants au profit d’un cadre de boulot plus attrayant. Un sur cinq est également prêt à aller plus loin de chez lui ou elle, voire dans une zone moins “sexy”". Vous le voyez, la jeune génération est ouverte aux compromis...alors à vous de les séduire !

Source : Parlons RH - Crédit : thebusinesswomanmedia.com