Emploi : Le salaire, moins important que la perspective de carrière pour les Millennials ?

Emploi : Le salaire, moins important que la perspective de carrière pour les Millennials ?
Ecrit par

Comprendre le rapport des jeunes au marché du travail peut en dire long sur l'état d'esprit de la génération Y dans son ensemble. La preuve aujourd'hui, avec une étude signée PwC, qui montre ce qui séduit les jeunes dans un emploi aujourd'hui.

Vous le savez, la mission d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à toujours mieux cerner la jeune génération. Or, nous vous en avons déjà parlé, comprendre cette jeune génération, ça passe aussi par comprendre son rapport au travail, un élément capital de sa vie quotidienne et une partie importante des espoirs concernant son avenir. Les moins de 30 ans ne voient pas le monde du travail comme le font leurs aînés, notre rédaction vous en parle au quotidien. Nous l'avons fait en vous parlant du fait que les jeunes sont moins absents au travail que les plus âgés, tout comme nous l'avons aussi mis en lumière en vous donnant 5 conseils pour manager la génération Y en 2016. Alors qu'une étude signée Edenred-Ipsos montrait en septembre dernier que cette jeune génération affiche un engagement très fort à son activité professionnelle, en cherchant à voir ses efforts récompensés et les engagements de la hiérarchie tenus, une nouvelle étude signée PwC montre aujourd'hui que cet engagement va bien au-delà du salaire. Ainsi, selon cette étude, si 44% des Millennials estiment effectivement que le niveau de paie est un facteur essentiel pour définir l'attractivité d'une entreprise, ce facteur n'arrive qu'en deuxième position de leurs priorités. Alors, qu'est-ce qui arrive en premier ? La perspective de pouvoir monter les échelons au sein de la compagnie.

"Alors que le salaire peut constituer un élément important pour certains, une large part des Millennials sur le marché du travail se disent plutôt attirés par les bénéfices apportés par un job, son but et sa flexibilité", révèle l'étude. Des priorités qui s'invitent dans l'esprit des jeunes bien avant qu'ils ne soient effectivement à la recherche de leur premier emploi à temps plein. Ce qui compte avant tout pour cette génération, ce n'est pas de savoir à combien s'élèvera son salaire lors de sa première expérience, mais plutôt quelles sont les possibilités d'évolution. Et même une fois leur carrière lancée, les jeunes ne restent en aucun cas focalisés sur l'argent : ainsi, selon un rapport signée Fidelity, les moins de 35 ans seraient prêts à renoncer à 7 600 dollars chaque année, en moyenne, en l'échange d'un équilibre vie privée-vie professionnelle garanti. Aussi, lorsqu'on leur demande ce qui est le plus important pour eux entre les bénéfices financiers et une qualité de vie améliorée, 58% déclarent choisissent la qualité de vie. Pour attirer un Millennial dans votre entreprise, lui offrir un joli chèque chaque mois ne suffira donc pas. Il faudra aussi, et surtout, l'accompagner d'un joli challenge et de promesses que vous serez capable de tenir...

Crédit : www.blueboat.f