Emploi : Valeurs, missions, à quoi ressemble le PDG idéal des Millennials ?

Ecrit par

Alors que la jeune génération s'invite toujours plus sur le marché du travail, on peut aujourd'hui se demander à quoi ressemblera une direction d'entreprise menée par les Millennials. American Express a mené une étude sur le sujet.

Les moins de 35 ans et le monde de l'emploi, ça matche ! Il y a quelques semaines, la rédaction d'Air of melty vous révélait que la jeune génération était plus heureuse au travail que ses aînés. Vous le savez, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à bien cerner la jeune génération. Et, indéniablement, cela passe également par comprendre son rapport au marché du travail, qui constitue un élément capital de sa vie quotidienne et une partie importante des espoirs concernant son avenir. À ce sujet, en début d'année, nous vous dévoilions quelles étaient les priorités pour les jeunes en matière de recherche d'emploi entre ambiance, salaire et distance à parcourir. Aujourd'hui, on passe un cap en s'intéressant aux jeunes déjà en entreprise et en se demandant quel genre de patrons ils pourraient devenir. Une étude signée American Express nous aide à y voir plus clair en la matière, en ayant interrogé les Millennials sur leur vision du rôle de PDG et sur les capacités que celui-ci doit avoir selon eux. Alors, quelle est la clé d'un bon mamangement selon la jeune génération ?

Avant toute chose, sachez ainsi que les moins de 35 ans se voient bien rejoindre une direction puisqu'ils sont 6 sur 10 à se dire intéressé par un poste de dirigeant. En revanche, 43% d'entre eux veulent voir le rôle de PDG évoluer au cours des 10 prochaines années. Et vers quoi axeraient-ils ce changement au juste ? Tout simplement, pour les Millennials, le développement professionnel des employés serait primordial (92%) devant l’atteinte des objectifs de chiffre d’affaires (85%) et la formation des dirigeants et de la stratégie (84%). Aussi, côté compétences, les jeunes sondés donnent de l’importance à l’intégrité (33%), à la confiance (35%) et surtout à l’impartialité (41%). Des valeurs humaines avant tout, donc ! Au delà de cela, l'étude d'American Express révèle que 60% des jeunes actifs souhaitent être reconnus pour leur impact positif sur le monde. Dans cette logique, ils sont 81% à vouloir être employés dans une firme qui porte des valeurs proches des leurs. Aussi, 62% des moins de 35 ans disent avoir conscience de la nécessité d’un bon équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Le travail, ok, mais dans une certaine mesure !