Facebook

Facebook et Instagram : Euro 2016, "Le sport est devenu un sujet majeur de conversation sociale" (REPORTAGE)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Le foot sur Facebook, un enjeu de taille !

J-10 avant l'Euro 2016 ! En ce 31 mai 2016, Dan Reed, Director Global Sports Partnership chez Facebook, et Brandon Gayle, Head of Global Sports Partnership chez Instagram, ont organisé une conférence dans les nouveaux locaux de Facebook France, pour montrer en quoi le sport est devenu un sujet très important sur les applications sociales. On y était et on vous dit ce qu'il faut en retenir !

Plus que quelques jours avant le lancement tant attendu du championnat d'Europe de football ! Quoi qu'il en soit, avant même l'ouverture de la compétition, les marques s'investissent déjà dans l'événement, comme l'illustrait l'opération menée par Carlsberg il y a quelques jours, surprenant les fans frustrés de l'Euro 2016 en mode bon plan. De son côté, Coca-Cola a aussi annoncé vouloir tout faire pour engager le grand public à l'occasion de l'Euro 2016. En passant en grande partie par une présence sur les réseaux sociaux, qui vont constituer un enjeu de taille en ce mois de juin. Justement, pour préparer les principaux concernés, en ce 31 mai 2016, Dan Reed, Director Global Sports Partnership chez Facebook, et Brandon Gayle, Head of Global Sports Partnership chez Instagram, ont organisé une conférence dans les nouveaux locaux de Facebook France, pour montrer en quoi le sport est devenu un sujet très important sur les applications sociales. La rédaction d'Air of melty était sur place et vous dit ce qu'il faut en retenir ! Dès l'introduction de la conférence, Laurent Solly, Directeur de Facebook France, a donné le ton, en annonçant que la finale de la Ligue des Champions, se jouant samedi dernier, avait provoqué 72 millions d'interactions, illustrant alors parfaitement le fait que "le sport est devenu un sujet très important de conversation sociale". Un sujet dont vous avez tout intérêt à vous emparer !

Laurent Solly a ouvert la matinée de réflexion.

De son côté, Dan Reed est même allé plus loin, en estimant que "le sport peut changer le monde". Sa mission au quotidien est donc "d'informer, de divertir et d'engager ce qui constitue le plus grand stade du monde" : Facebook. Avec 650 millions de fans reliés à un sport, un club ou à une personnalité (avec l'univers du football en pôle position), le réseau social représente la plus grande communauté de fans de sport au monde. Une communauté qui s'entretien autour de trois axes principaux : la connexion permanente entre les fans et leurs joueurs, clubs ou médias préférés, qui passe par le live vidéo (alias le contenu le plus engageant de la plateforme), la vidéo à 360° et des contenus postées par les stars elles-mêmes; l'expression de son côté fan, avec des cadres sur les photos de profil (30 millions ont déjà utilisés), des stickers ou encore l'appli récemment acquise MSQRD, qui permettra aux usagers de Facebook de tester en réalité virtuelle des masques représentant leur pays préféré; et enfin la connexion avant, pendant et après le match, puisque Facebook constitue le premier "second écran" utilisé pour des événements live tout en étant un espace de catch-up également privilégié.

La vidéo, LE sujet fort d'Instagram !

Sur Instagram, Brandon Gayle remarque la même tendance, avec une application dont 25% des comptes les plus populaires tournent autour du sport (dont 20% autour du football). Une application qui se veut destinée à "donner accès aux moments les plus visuellement créatifs, authentiques et engageants". Des contenus qui restent sur le long terme, qui plus est, grâce aux galeries du réseau social. C'est dans cet état d'esprit que, selon le professionnel, on retrouve aujourd'hui sur l'application dédiée à la photographie et à la mini-vidéo "la nouvelle génération de fans". Des fans qui se connectent en moyenne 20 minutes chaque jour et qui postent jusqu'à 80 millions de contenus. En 2016, Instagram se veut être "la maison des contenus authentiques d'athlètes", de leurs moments de fun en famille, à leur connexion avec leurs fans, sans oublier les grandes annonces et les moments amusants du quotidien. D'ailleurs, les quatre types de contenus qui fonctionnent le plus en matière de contenu sportif sont : la vidéo, le first person content (=selfie), les coulisses et les contenus créatifs. Et si la photo constitue l'essence du réseau social, c'est aujourd'hui surtout la vidéo qui est en plein essor, avec +40% en matière de temps passé sur ce type de contenus. Et cela ne devrait aller qu'en s'accentuant, grâce à des outils comme Boomerang et Hyperlapse. Vous sentez-vous prêt à utiliser tous ces différents outils pendant l'Euro 2016 ? Les moins de 30 ans vous attendent indéniablement sur ce terrain !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Marketing

Hivency, "Les marques vont laisser les influenceurs de plus en plus libres dans leurs contenus" (EXCLU)

Savoir qu'il faut miser sur le marketing d'influence pour toucher la jeune génération en 2019, c'est bien. Mais savoir comment bien miser sur ce type de stratégie, c'est mieux, non ? À ce sujet, les équipes d'Hivency nous dévoilent tout ce qu'il faut savoir. Macro-influenceur ou micro-influenceur ? Quelles erreurs éviter à tout prix ? Comment collaborer avec un influenceur ? Réponses par ici.

Hivency, "Les marques vont laisser les influenceurs de plus en plus libres dans leurs contenus" (EXCLU)
Facebook et Instagram : Euro 2016, "Le sport est devenu un sujet majeur de conversation sociale" (REPORTAGE)
Pixel de tracking