Facebook : La publicité débarque (avec intelligence) sur Messenger

La publicité débarque (avec intelligence) sur Facebook Messenger
Ecrit par

Certains experts attendaient une telle nouvelle depuis le début d'année 2016, c'est désormais confirmé : la publicité s'invite sur Messenger. Avec des limites bien définies et une belle intelligence, pour ne pas braquer les utilisateurs.

La publicité s'invite toujours plus sur les réseaux sociaux ! il y a quelques semaines, la rédaction d'Air of melty vous révélait que la publicité sur les réseaux sociaux avait représenté 16% des investissements mondiaux en 2016. En 2017, le phénomène prévoit de prendre toujours plus d'importance, c'est désormais indéniable. La semaine passée, pour suivre le rythme, Snapchat annonçait le lancement prochain de deux nouveaux formats publicitaires, avec la notion de Social Shopping en ligne de mire. Mais le réseau social roi de l'éphémère est loin d'être la seule plateforme à évoluer en matière de stratégie publicitaire. On vous le disait il y a quelques semaines, Facebook pourrait ainsi bientôt intégrer de la publicité mid-roll dans ses vidéos et ses live. Et, aujourd'hui, on apprend que la firme de Mark Zuckerberg va également introduire les publicités dans Messenger, son application de messagerie. Quelle forme cela va-t-il prendre ? Réponse tout de suite !

Que l'on se rassure, à l'heure où les internautes (et notamment les plus jeunes) estiment que la publicité online est déjà parfois (beaucoup) trop intrusive, Facebook affirme qu'il n'y aura aucune publicité directement affichée dans les discussions. Alors où vont-elles se rendre visibles ? Très simplement, dans l'onglet qui liste les conversations récentes. Ainsi, comme le révèle le site 100%MEDIAS, "Facebook s’apprête à tester les publicités dans son application Messenger en Australie et en Thaïlande. Les annonces prendront la forme d’une vignette, accompagnée d’un texte et d’un lien pour renvoyer vers un site internet par exemple. Les publicités seront situées sous les conversations récentes, de la même manière que sont affichés les anniversaires et les connexions des amis". Vous l'aurez compris, le réseau social entend aujourd'hui profiter de tous les espaces disponibles sur sa plateforme, tout en s'assurant de ne pas braquer pour autant ses utilisateurs, en intervenant de manière limitée et contrôlée dans sa navigation. Si les tests menés actuellement en Australie et en Thaïlande sont concluants, ces publicités Messenger pourront s’étendre par la suite au monde entier. Affaire à suivre, donc !

Crédit : Facebook