Facebook

Facebook lance la publicité ciblée directement par ses usagers, bon point auprès des jeunes ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Facebook et la pub, une grande histoire !

Ces derniers mois, Facebook a beaucoup fait parler de son réseau social pour les avancées de sa stratégie publicitaire. Une stratégie publicitaire plutôt controversée qui ne fait pas l'unanimité auprès des jeunes, qui se sont lassés d'une "surabondance publicitaire" présente sur Facebook, selon les mots de Kersley Chumroo, spécialiste marketing sur la cible 18-30 ans. Heureusement, la firme de Mark Zuckerberg vient de réagir.

Il y a deux semaines, Air of melty vous annonçait que Facebook remaniait son application mobile de façon à faciliter l'échange de photos, en vue de renforcer sa stratégie publicitaire sur le long terme. C'est un fait, le réseau social de Mark Zuckerberg est devenu un acteur incontournablement lié à la publicité ces derniers mois, avec une stratégie qui ne cesse de s'intensifier. Il faut dire que le fait que les moins de 30 soient connectés aux réseaux sociaux pour une durée de 17 heures en moyenne par jour (de façon active comme passive) constitue un facteur suffisant pour pousser les annonceurs à investir ce terrain. Ne répète-t-on pas sans arrêt que les marques doivent aller là où leurs clients sont et non l'inverse ? Cela étant dit, Facebook tient aujourd'hui à trouver un meilleur équilibre entre son usage de la publicité et la confiance de ses utilisateurs. C'est pourquoi le réseau social cherche aujourd'hui à soigner les relations publicité-internautes.

Aux internautes de choisir ce qui leur plait ou non !
Crédit : X

Facebook a ainsi annoncé ce jeudi qu'il allait faciliter le contrôle, par ses utilisateurs, de leurs données personnelles mais aussi étendre ses pratiques de ciblage publicitaire hors des États-Unis, et notamment en France. De quoi satisfaire tout le monde, publicitaires comme usagers ! Rappelons que le réseau social a commencé il y a quelques mois à utiliser les activités en ligne de ses abonnés sur des sites extérieurs à Facebook pour aider les annonceurs à cibler leurs posts. Aujourd'hui, Facebook compte redonner du pouvoir aux internautes, en leur permettant de préciser eux-mêmes et directement quels types de publicités ils souhaitent recevoir. Les nouvelles annonces publiées sur le réseau social sont ainsi accompagnées d'une option intégrée qui expliquera à l'internaute pourquoi Facebook a estimé que telle ou telle publicité pouvait l'intéresser, mais qui permettra aussi à l'utilisateur de stipuler ses préférences, en enlevant certains de ses "intérêts" de son profil publicitaire Facebook.

En avant pour une nouvelle aventure sur Facebook France !

"Nous voulions aussi nous assurer que les gens puissent tout quitter", a expliqué le vice-président de la publicité chez Facebook, Brian Boland. "Nous ne changeons pas la manière et ce à quoi les gens choisissent de ne pas adhérer, mais nous renforçons la manière dont nous mettons en œuvre ces (choix)", précise-t-il. Si un utilisateur se retire d'un intérêt sur un appareil, le choix s'appliquera quel que soit le smartphone, la tablette, ou l'ordinateur sur lequel il utilise Facebook, selon Brian Boland. "Pour que ce réglage s'applique à la plupart des annonceurs, il faut pour l'instant aller dans les paramètres de chaque appareil pour limiter la traque", ajoute-t-il. Alors "si nous voyons ce réglage une fois dans un appareil, nous l'appliquerons désormais partout où vous utiliserez Facebook", promet-il. De belles promesses qui pourraient bien réconcilier les jeunes avec la publicité, à l'heure où ces derniers réclament des annonces pertinentes, ciblées et qui parlent à leurs centres d'intérêt. Si les annonceurs ne répondent pas à leurs attentes, la réponse des jeunes est simple et tient en deux mots : Ad-Blockers. Découvrez aussi notre reportage à ce sujet montrant qu'il y a un "problème générationnel face à la publicité, mêlant sentiment d'intrusion, problème de perception et besoin d'instantanéité".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Facebook veut mettre fin aux publicités déguisées nuisant à l’efficacité de son réseau social
À lire aussi
Facebook : Rooms accusé de plagiat par des entrepreneurs français
À lire aussi
Facebook lance Rooms, avec l’envie de relancer les chats à la mode chez les jeunes
À lire aussi
Facebook au coeur de la nouvelle campagne interactive lancée par C&A, pour faire liker les jeunes !
À lire aussi
Facebook : Optimistes, Explorateurs et réalistes, les différents profils de la génération Y décryptés pour aider les marketeurs à mieux les viser
Encore plus de contenus
Netflix il y a 9 heures

Netflix et PNL offrent des places de concert inédites aux fans de musique

En ce mois de juillet 2020, PNL s'invite sur Netflix avec un documentaire inédit tourné pendant ses concerts de 2017. À défaut de voir leur duo préféré en concert prochainement, les fans du groupe viennent d'être conviés à une projection très spéciale dans le cadre d'une campagne de communication étonnante.

Netflix et PNL offrent des places de concert inédites aux fans de musique
Facebook lance la publicité ciblée directement par ses usagers, bon point auprès des jeunes ?
Pixel de tracking