Facebook

Facebook ouvre des pop-ups cafés pour parler de confidentialité et rassurer le grand public

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Facebook ouvre des pop-ups cafés pour parler de confidentialité et rassurer le grand public

En cet été 2019, Facebook veut créer des échanges de qualité avec ses utilisateurs. Dans ce contexte, le réseau social leader dans le monde ouvre des cafés éphémères proposant des bilans de confidentialité aux socionautes. Mais encore ?

Il y a peu, une étude signée eMarketer révélait que 9% des 12-17 ans quittent Facebook en cette année 2019. Pour autant, nul ne peut nier que le réseau social s'impose comme étant LA plateforme la plus populaire au monde. Et cel promet bien de durer puisque, selon des prédictions signées eMarketer également, Facebook restera le réseau social le plus fort en 2023, avec plus de 2 milliards d'utilisateurs. Ce qui explique aujourd'hui une certaine méfiance du grand public envers Facebook, c'est la manière dont le service utilise les données de ses utilisateurs. Au cours des dernières années, le réseau social s'est retrouvé au coeur de plusieurs polémiques en la matière. Aujourd'hui, pour rassurer le grand public, Facebook inaugure des pop-ups cafés avec des "bilans de confidentialité". Kézako ?

Facebook ouvre des pop-ups cafés pour parler de confidentialité et rassurer le grand public

Comme l'explique le site La Réclame, qui présente la campagne, c'est au Royaume-Uni que Facebook a décidé de poursuivre sa campagne de reconquête des utilisateurs en ouvrant des cafés éphémères qui vont permettre d'échanger sur la notion de confidentialité. Concrètement, "au menu, café gratuit et bilan de confidentialité afin d’encourager les utilisateurs à contrôler leurs paramètres". Au cours des derniers jours, les pop-ups cafés se sont installés dans des structures déjà existantes : au sein du café The Attendant, rue Great Eastern à Londres, les 28 et 29 aout, ou encore à l’Union Brew Lab Coffee situé à Édimbourg, les 2 et 3 septembre. Ces bilans délivrés gratuitement permettront aux utilisateurs de vérifier leurs paramètres, les données partagées avec des app tierces, et de demander des conseils aux experts présents sur place sur la meilleure manière de protéger leur compte, comme l’a confirmé Steve Hatch, vice-président de Facebook en Europe du Nord dans un communiqué de presse. Avec cette nouvelle initiative, Facebook souhaite prouver que la protection des données personnelles des utilisateurs est au coeur de ses préoccupations, tout en préservant son modèle économique basée sur leur revente à des annonceurs. Reste à savoir si le grand public saura être rassuré !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Société

Près d'un Millennial sur deux épargne pour sa retraite

Alors que l'on parle souvent de la jeune génération comme étant une génération qui aime se faire plaisir et qui vit dans l'instant présent, une nouvelle étude révèle aujourd'hui que, quoi qu'il en soit, les moins de 35 ans préparent également leur avenir.

Près d'un Millennial sur deux épargne pour sa retraite
Facebook ouvre des pop-ups cafés pour parler de confidentialité et rassurer le grand public
Pixel de tracking