Facebook

Facebook revoit les règles de ses publicités ciblées

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Facebook et la pub, ça matche !

Encore une fois, la firme de Mark Zuckerberg avance en matière de stratégie publicitaire. Cette fois, la publicité ciblée est dans le viseur de Facebook, qui change ses règles sur plusieurs points.

Facebook et la publicité, ça continue à matcher...et à évoluer, plus que jamais ! La rédaction d'Air of melty vous le montre au quotidien, si, clairement, Snapchat et Instagram sont aujourd'hui les deux applications qui font le plus parler d'elles en tant que nouvelles applications préférées de la jeune génération, le réseau social lancé par Mark Zuckerberg en 2004 reste également une plateforme de référence auprès de cette cible...comme auprès des annonceurs. Et il le doit en grande partie à l'essor de la vidéo, notamment sur le support mobile, support qui représente désormais 82% des revenus publicitaires de Facebook. En dehors de la vidéo, l'autre atout fort de Facebook en matière de stratégie publicitaire, c'est le ciblage de ses messages commerciaux. Et, encore aujourd'hui, la plateforme le prouve, en annonçant deux grandes évolutions au sujet de ses publicités ciblées : d'une part, elles pourront être diffusées en dehors de son réseau social. Et, d'autre part, les internautes pourront demander à ne plus voir de publicités ciblées. L'internaute reprend le pouvoir !

Les règles de Facebook en matière de publicité changent !

Comme cela a été annoncé en cette fin de mois de mai, Facebook a décidé d'enrichir ses capacités de ciblage via l’extension d’Audience Network. Ce qui veut dire que les annonceurs pourront désormais cibler l’ensemble des internautes, même ceux qui ne sont pas inscrits au réseau social. Dans le même temps, les utilisateurs du réseau social pourront quant à eux demander à ne plus voir de publicités ciblées, grâce à une nouvelle option installée qui répond aux critiques de la Cnil, qui avait incité le site à clarifier ses méthodes de traçage des internautes. Concrètement, ce que cela signifie pour l'internaute, c'est qu'il peut désormais modifier ses préférences publicitaires dans les paramètres Facebook ou en tapant sur l’icône AdChoices à côté d’une annonce publicitaire pour passer en "opt-out" de la publicité sur la base d’intérêts. Les non-inscrits doivent quant à eux formuler une demande sur le site de l’European Interactive Digital Advertising Alliance. Le réseau social a "conçu ces mises à jour pour continuer à respecter le droit européen", a précisé dans un communiqué Stephen Deadman, responsable de la protection de la vie privée sur Facebook. "Il est important pour nous que les gens, les éditeurs et les annonceurs comprennent parfaitement comment fonctionne la publicité sur Facebook", a-t-il conclu.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Facebook s'associe à Blizzard pour se lancer dans l'e-Sport...et renforcer sa fonction Live
À lire aussi
Facebook : 221 millions d'interactions avant même le lancement de l'Euro 2016, folie déjà enclenchée
À lire aussi
Facebook crée le Canvas le plus long de l'univers (et au-delà) pour Orangina
À lire aussi
Facebook, roi de la vidéo en mode "YouTube muet" ?
À lire aussi
Facebook et Instagram : Euro 2016, "Le sport est devenu un sujet majeur de conversation sociale" (REPORTAGE)
Encore plus de contenus
Société

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?

Être confiné ne veut pas forcément dire être isolé. Pour tout humain, le contact avec les autres est très important, et c'est particulièrement vrai pour les jeunes. Alors, comment les 18-34 ans communiquent-ils avec leurs proches en cette période de crise sanitaire ? YouGov répond à la question, en montrant des différences importantes en fonction de l'âge.

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?
Facebook revoit les règles de ses publicités ciblées
Pixel de tracking