Facebook

Facebook : Slingshot, l’application de partage de photos éphémères dévoilée, les jeunes sont-ils enthousiastes ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Slingshot est officiellement disponible !

La rumeur courait depuis près d’un mois et avait été confirmée par accident la semaine passée : six mois après le rachat manqué de l’application de partage de photos éphémères Snapchat, véritable phénomène auprès des moins de 25 ans, Facebook s’apprêtait à lancer sa propre application, baptisée Slingshot. Plus de suspense désormais, la firme de Mark Zuckerberg a officiellement présenté son nouveau projet. L’arrivée du rival de Snapchat est confirmée !

La semaine dernière, une étude menée par l’éditeur Avanquest a révélé que près d’un jeune sur deux poste des photos sur les réseaux sociaux via son smartphone, avec 40% des sondés expliquant le faire pour partager des moments de leur vie quotidienne avec leur entourage, sans vouloir nécessairement les imprimer. Tout cela répond à un phénomène fort chez les jeunes, selon le sociologue Ronan Chastellier, qui explique que, si l’on se place du point de vue du jeune, "tout doit pouvoir se montrer tout le temps" et que la photo est devenue "une forme de lien social". Les acteurs du net l’ont bien compris et investissent de plus en plus dans des applications vantant l’échange de photographies en vue d’attirer les jeunes. Snapchat a lancé le phénomène en misant sur le côté éphémère des clichés, à l’heure où les jeunes redoutent des traces qu’ils laissent derrière eux sur la toile, et bien nombreux sont ceux qui ont suivi le mouvement : Blink, racheté par Yahoo, PikiChat, une nouvelle application 100% française, et même Facebook qui, la semaine dernière, a dévoilé par accident sa future application Slingshot, présentée comme rival direct de Snapchat.

Slingshot, nouveau rival de Snapchat ?
Crédit : X

En fin d’année dernière, Facebook, conscient du potentiel de l’application d’échange de photos éphémères, avait tenté de racheter Snapchat contre trois milliards de dollars. En vain, puisque le réseau social n’est jamais parvenu à finaliser la transaction. Alors, hier soir, mardi 17 juin, la firme de Mark Zuckerberg s’est lancée dans le grand bain et a officiellement présenté son nouveau projet d’application sociale : Slingshot est officiellement disponible désormais. Comme nous vous l’avions déjà annoncé, l’application permettra d’échanger des photos, sur lesquelles il est possible d’ajouter des notes ou des dessins, ainsi que des vidéos. Ces dernières seront éphémères, puisqu’elles ne disparaîtront qu’une fois remplacées : en effet, l’innovation de Facebook, ou sa stratégie pour inciter les usagers à s’engager auprès de l’application, c’est de forcer ses utilisateurs à envoyer une photo ou une vidéo à leur interlocuteur avant de pouvoir visionner le cliché qui leur a été adressé. Avec ce jeu de relance perpétuel, Facebook veut s’assurer de l’activité permanente de ses usagers sur l’application.

L'application avait fuité lundi dernier.
Crédit : mashable

L'application n'est pour le moment disponible qu'aux Etats-Unis, sur Android et iOS, les systèmes d'exploitation mobiles de Google et Apple. "Les photos et vidéos qui ne sont pas éternelles permettent de partager des contenus plus expressifs, bruts et spontanés", se sont enthousiasmés les créateurs de Slingshot sur leur site www.sling.me. Moins enthousiastes, les lecteurs de melty.fr restent à convaincre de l’utilité d’un tel service, à en croire les résultats d’un sondage mené par meltyMetrix, le service Smart Data de meltygroup : à l’occasion d’une Question du Jour consacrée à Slingshot, plus d’un sondé sur trois (36%) s’était dit "pas intéressé par ce genre d’appli" de partage de photos. Parmi les deux tiers qui avouaient être séduits par le concept de Snapchat, 59% estimaient que l’application déjà en place leur suffit, tandis qu’un interrogé sur quatre (25%) se disait prêt à essayer Slingshot. Enfin, seuls 16% des internautes ayant répondu au sondage déclaraient avoir "hâte de l’essayer". Alors, l’application de Facebook saura-t-elle convaincre les jeunes ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Facebook : Vers une publicité de plus en plus ciblée, grâce à l’historique de navigation de ses usagers
À lire aussi
Facebook : 43% des commerçants estiment efficace la communication commerciale sur le site
À lire aussi
Facebook : Audience en baisse de 12% auprès des 15-24 ans en France en un an, mais reste un média de référence pour les marques
Encore plus de contenus
Facebook : Slingshot, l’application de partage de photos éphémères dévoilée, les jeunes sont-ils enthousiastes ?
Pixel de tracking