Télévision

Films, séries et confinement, le cocktail qui a adouci le quotidien des 15-34 ans au printemps 2020

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Films, séries et confinement, le cocktail qui a adouci le quotidien des 15-34 ans au printemps 2020

Pour un grand nombre de Français, et notamment de jeunes, le confinement a été une période particulièrement difficile à supporter. Heureusement, ces derniers ont pu trouver du réconfort dans certaines de leurs activités. C'est notamment le cas pour le visionnage de films et séries, comme le révèle une nouvelle étude.

Pendant le confinement, les habitudes de l'ensemble des Français en matière de consommation média ont été chamboulées. Et c'est particulièrement vrai du côté de la jeune génération. Ils ont été nombreux à profiter de la période pour s'adonner plus que jamais au gaming, à l'écoute de musique ou encore pour organiser des appels vidéo en ligne avec les désormais célèbres "coronapéros". Mais s'il y a bien une chose que le confinement a profondément accentué, c'est le visionnage de contenus vidéo. Ces dernières semaines ont permis aux jeunes de se réconcilier avec le petit écran, avec des 15-24 ans qui ont beaucoup visionné la télévision en mars et en avril. En marge de cela, la vidéo en ligne a étélement réalisé des performances exceptionnelles sur la période. Mais quel type de vidéos les moins de 35 ans ont-ils visionné au juste ? Au-delà des contenus courts notamment proposés par TikTok, Instagram, Facebook ou encore Snapchat et YouTube, ce sont les films et les séries qui ont indéniablement séduit le plus grand nombre. The Boxoffice company et Allociné viennent justement d'analyser la consommation multi-support de cinéma et séries des Français pendant le confinement, en dévoilant quelques chiffres intéressants sur les 15-34 ans. L'étude est dans un premier temps l'occasion de voir que 65% des répondants, tous âges confondus, déclarent avoir sur-consommé des films, séries, documentaires et dessins animés en confinement par rapport à leurs habitudes antérieures.

Films, séries et confinement, le cocktail qui a adouci le quotidien des 15-34 ans au printemps 2020

Une réalité encore plus forte chez les plus jeunes, avec 70% des 15-24 qui déclarent avoir augmenté leur consommation de films, séries, documentaires et dessins animés en confinement. Par ailleurs, l'étude menée par The Boxoffice Company et Allociné montre bien que, que l’on soit initialement gros ou petit consommateur de films et séries à domicile, le confinement rime avec augmentation de la consommation. Parmi ceux qui ont augmenté leur consommation de films et séries, 63% déclarent que c’est un plaisir. Un chiffre qui monte à 76% chez les répondants de 15-24 ans, visiblement très heureux de passer plus de temps devant les écrans. De manière générale, 54% des répondants déclarent spécifiquement avoir augmenté leur consommation de séries, 52% leur consommation de films (26% pour les documentaires, 20% pour les dessins animés). Chez les 15-24 ans, ce sont les films qui sortent gagnants avec 61% d’entre eux ont augmenté le volume de films consommés contre 58% pour le volume de séries. Pour choisir son programme, la moitié des répondants dit se renseigner plus que d’habitude en confinement, prioritairement au sujet des films (56%) et des séries (54%). Par ailleurs, 52% des répondants déclarent avoir regardé un film qu’ils n’auraient jamais regardé sans le confinement, 46% une série. Enfin, les jeunes sont-ils prêts à retourner dans les cinémas ? Sans aucun doute, la réponse est oui : encouragés à noter leur envie de retourner en salle entre 1 et 5, les répondants l’évaluent à 4,1. Plus de la moitié des répondants ira au cinéma dans le premier mois après réouverture, 25% même "dès que possible".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Un jeune sur deux a découvert de nouveaux programmes à la télévision pendant le confinement
À lire aussi
Dracula s'invite sur un panneau d'affichage étonnant et détonant pour la nouvelle série de BBC
À lire aussi
Authenticité, écologie et divertissement, que recherchent les jeunes à la télévision ?
Encore plus de contenus
Mobile il y a 2 jours

Trash, l'appli vidéo qui peut rivaliser avec TikTok et Instagram ?

Et si une nouvelle appli venait concurrencer TikTok et Instagram sur le marché de la vidéo courte et créative ? En cet été 2020, Trash pourrait bien être la nouvelle appli à surveiller. Son concept ? Miser sur l'intelligence artificielle pour créer des mini-vidéos rapidement et efficacement.s

Trash, l'appli vidéo qui peut rivaliser avec TikTok et Instagram ?
Films, séries et confinement, le cocktail qui a adouci le quotidien des 15-34 ans au printemps 2020
Pixel de tracking