Marketing

FOMO, visuel, collaboration, 4 choses à savoir pour bien communiquer auprès de la génération Z

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
FOMO, visuel, collaboration, 4 choses à savoir pour bien communiquer auprès de la génération Z

En génération Z et génération Y, votre coeur balance ? Aujourd'hui, on s'intéresse à la cible des moins de 25 ans, en vous présentant 4 notions à garder en tête quand vous voulez vous adresser efficacement à ces consommateurs si exigeants.

Entre Génération Z et Génération Y, vous ne savez plus où donner de la tête ? C'est normal, il n'est pas toujours facile de différencier les deux. Heureusement, pas de panique, la rédaction d'Air of melty est là pour vous aider à y voir plus clair. Il y a quelques jours, pour vous aider à mieux comprendre les centres d'intérêt de la jeune génération, nous vous présentions les marques préférées de la Génération Y, qu'il s'agisse de Netflix, Snapchat ou encore Instagram. Un peu plus tard, nous nous concentrions sur la génération Z en faisant de même (YouTube roi pour cette génération) et en vous montrant surtout que la Génération Z veut du choix avant tout lors de ses expériences en magasin. Mais avant que ces moins de 25 ans ne se rendent en magasin, il faut encore que les marques sachent les convaincre d'effectuer un achat. À ce sujet, le site canadien Veille Tourisme vient de dévoiler quatre idées à garder en tête pour s'assurer de toujours bien comprendre cette cible si compliquée à atteindre. Si les points présentés sont principalement destinés aux acteurs du tourisme, ils peuvent en réalité être utiles à tous les marketeurs, sans exception !

FOMO, visuel, collaboration, 4 choses à savoir pour bien communiquer auprès de la génération Z

Dans un premier temps, le site explique que, "pour la génération Z, l’utilisation des appareils intelligents et des médias sociaux constitue une seconde nature. Il faut donc déployer une stratégie numérique diversifiée en ciblant les principaux réseaux que les Gen Zers emploient (Snapchat, YouTube et Instagram), car ils ne les utilisent pas de la même manière que les générations précédentes. Une stratégie multicanal nécessite de l’investissement en temps et en énergie, mais augmente les probabilités de les rejoindre". Et, en la matière, il y a quelques aspects à considérer. Notamment le fait que la Gen Z est particulièrement sensible au phénomène FOMO, alias Fear of Missing Out, ou peur de rater quelque chose d'important, en ligne ou non. Aussi, sachez-le, plus que les autres générations, les Z aiment particulièrement communiquer avec des images, qu'elles soient statiques ou qu'ils s'agisse de vidéos ou de GIFS. "Pour une campagne ou une publicité, le message véhiculé doit être clair, créatif et marquer leur imaginaire rapidement, car le niveau d’attention des Z n’est que de huit secondes. Si un texte accompagne l’image, mieux vaut qu’il soit court". Aussi, les jeunes apprécient particulièrement les influenceurs, même s'ils ont aujourd'hui tendance à accorder moins facilement leur confiance qu'avant. Quoi qu'il en soit, ces derniers sont des références en matière d'achat. Enfin, le partage et la participation sont des valeurs clés pour la génération Z. "En les encourageant à partager, à s’impliquer et à être actif sur les réseaux sociaux, vous donnerez à cette génération le sentiment de s’investir dans une marque au lieu d’être de simples consommateurs. Il sera plus facile d’attirer leur attention et de les fidéliser". Alors, vous avez tout compris ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
FOMO, visuel, collaboration, 4 choses à savoir pour bien communiquer auprès de la génération Z