Génération Y vs Génération Z, comment les définir sur le marché du travail ?

Au travail, la jeune génération !
Ecrit par

La jeune génération se compose aujourd'hui de deux groupes d'individus qui n'ont pas forcément grand chose en commun : alors que la génération Y commence à trouver sa place sur le marché du travail, voilà que la génération A débarque déjà, à grands coups de sabots. En quoi ces deux générations sont-elles différentes ? Réponse par ici !

Les jeunes et les plus jeunes ne constituent aujourd'hui plus la même génération. Il y a quelques semaines, la rédaction d'Air of melty vous présentait les différences entre les générations Y et Z auprès des marques, en vous expliquant notamment que les plus jeunes étaient plus dans l'attente d'un produit cool que d'une expérience et également plus ouverts au Do It Yourself. Qu'on se le dise, logiquement, les différences de comportement et d'état d'esprit des jeunes en fonction de leur âge se retrouvent aujourd'hui dans leur rapport au marché du travail. Au début du mois de juin, le baromètre Edenred-Ipsos 2015 décryptait le rapport des jeunes Français au travail, entre optimisme, bonheur et numérique. Aujourd'hui, une iconographie partagée par Samuel Estime, étudiant en communication digitale, nous en apprend davantage sur les attentes des jeunes envers leur vie professionnelle. Et, une nouvelle fois, sans surprise, les moins de 20 ans et les 20-35 ans témoignent bien de leurs différences !

Ainsi, vous avez pu le voir, selon l'image partagée sur les réseaux sociaux, les Digital Natives, considérés comme faisant partie de la génération Y ou "génération sacrifiée" comptent parmi leurs qualités le fait qu'ils n'opposent pas de résistance au changement (contrairement à leurs successeurs qui font preuve d'une certaine défiance vis-à-vis de l'entreprise). Un changement avec lequel ils ont grandi, puisqu'ils ont évolué en même temps que la technologie. Cela leur permet aujourd'hui de profiter d'une forte capacité d'adaptation, d'une forte autonomie, d'une facilité d'apprentissage et d'une parfaite maîtrise des outils technologiques. Un certain pouvoir qui les incite à faire preuve d'une belle ouverture d'esprit et d'une envie d'entreprendre. A l'inverse, les jeunes nés après 1995 trouvent leur force dans bien d'autres comportements, dont le principal est l'envie d'entreprendre et, surtout, de travailler à l'international, pour 70% d'entre eux. Comme pour prouver que leur ouverture d'esprit va bien plus loin que celle de leurs aînés. Les autres qualités des plus jeunes sont leur sens des valeurs, leur totale transparence, leur rapidité de pensée et d'action ainsi que leur fonctionnement en réseau, qui va à l'opposé de leurs aînés, qui témoignent d'un faible engagement collectif et d'une moindre inventivité. Mais que l'on se rassure, tout n'est pas rose pour autant si vous comptez travailler avec des membres de la génération Z : impatience, exigence et dispersion seront ainsi des valeurs que vous devrez apprendre à gérer ! A vous de jouer désormais !

Crédit : x