Genération Z, Millennials et beauté, quel rapport et quelles différences en 2018 ?

Ecrit par

Plutôt nature ou plutôt axée sur le maquillage, la jeune génération ? Aujourd'hui, une nouvelle étude intergénérationnelle signée Birchbox fait le point sur le sujet en s'intéressant à 3 générations de femmes, dont la Génération Y et la Génération Z.

On se refait une beauté les jeunes ? Vous le savez, la mission d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à toujours mieux cerner la jeune génération, qu'il s'agisse de la génération Z ou de la génération Y. Et cela passe par tous les secteurs et notamment celui de la beauté. Souvenez-vous, il y a quelques semaines, Charlotte Dine, Planneuse Stratégique au sein de l'agence DISKO, nous avait expliqué lors d'une interview le fait que "les Millennials ont acquis un nouveau rapport à la beauté en 2018", plus axé sur le bien-être et autour de marques qui s'engagent à protéger l'environnement et à proposer des produits aussi sains que possible. Plus récemment, nous vous faisions savoir que les Millennials sont accros au maquillage, avec un budget annuel important consacré à ce domaine. Aujourd'hui, c'est une étude menée par Birchbox et présentée ce matin qui nous en apprend plus sur le comportement des Françaises en matière de beauté. L'étude intergénérationnelle, s'intéressant à la Génération Z (15-20 ans), aux Millennials (21-34 ans) et à la Génération X (36-45 ans) fait le point sur les comportements, le budget consacré et la fidélité aux marques de maquillage notamment. Alors, que faut-il en retenir ? Que, comme d'habitude, la jeune génération ne fait rien comme ses aînés !

Genération Z, Millennials et beauté, quel rapport et quelles différences en 2018 ?
Genération Z, Millennials et beauté, quel rapport et quelles différences en 2018 ?

Grâce à cette étude signée Birchbox, on découvre notamment que le contexte du premier maquillage traduit une évolution profonde des habitudes. Déjà, il intervient de plus en plus tôt, avec 54% des membres de la génération Z qui se maquillent avant leurs 14 ans contre 30% chez les Millennials et 17% au sein de la Génération X. Aussi, on découvre que 74% des Z déclarent que leurs premiers produits de beauté ont été achetés par un membre de la famille, alors que 54% de leurs aînés annoncent avoir fait elles-mêmes cet achat. Dans le même esprit, on constate que les premiers gestes beauté restent largement transmis par un membre de la famille (52% chez les Y vs 46% chez les Z). Ces derniers se tournent tout de même de plus en plus vers les blogueuses pour apprendre les gestes beauté : les Z sont 48% à le faire, contre 15% des Y et 1,5 des X. Qu'on se le dise, les blogueuses sont aujourd'hui la première source d'inspiration des jeunes, loin devant la presse féminine. Plus globalement, en matière de médias consultés, on note que les trois terrains de jeux principaux des Z sont YouTube, Instagram et Snapchat. Pour les Millennials, tout se joue plutôt sur Facebook, YouTube et la télévision.

L'étude révèle aussi que le budget beauté des jeunes Françaises, qui insistent davantage sur le poids de la norme sociale concernant leur rapport à la beauté (26% vs 20% chez les X et 16% chez les Millennials) est inférieur à 50 euros par mois. Mais que privilégient-elles ? Pour 57% des Z, c'est le mascara qui s'impose comme étant le produit de maquillage incontournable, devant le nettoyant (39%) et la crème de jour ou le rouge à lèvre (29%). De leur côté, les Millennials misent également sur le mascara (41%), la crème de jour (38%) et le parfum ou le nettoyant (36%). Alors que les Y sont 67% à utiliser des produits de beauté et maquillage tous les jours, les Z suivent moins cette routine quotidienne (47%). Mais quand elles le font, elles y passent apparemment plus de temps : 14% de la GenZ passent plus de 15 minutes par jour sur le soin du visage (vs 9% et 8% pour leurs aînés); 21% consacrent aussi plus de 15 minutes au maquillage (vs 14% et 15%); enfin elles sont 30% à passer plus de 15 minutes par jour sur le soin des cheveux (15% vs 16%). Et qu'on se le dise, ces étapes sont importantes pour les Z, qui sont plus fidèles à un rituel ou un usage (43%) qu'à une référence précise (20%) ou qu'à une marque (37%) ! Les Z sont 77% à zapper volontiers d'une marque à l'autre. À l'inverse, 47% des Millennials expliquent que de la fidélité à un produit découle très souvent la fidélité à une marque. De manière générale, là où les plus jeunes sont les plus fidèles, c'est pour les hydratants visage, les shampooings et les soins pour le visage. Enfin, ce qui pourrait inciter les jeunes à être plus fidèles également, c'est l'engagement des marques, sur le plan sociétal, environnemental ou encore humanitaire. Ainsi, 22% de la GenZ expliquent qu'il s'agit d'une attente forte de leur part.

Alors au travail !

Crédit : unsplash ,Annie Spratt, Unsplash-Ayo Ogunseinde