Google

Google : Les publicités display en Flash interdites après le 30 juin prochain

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Google et la pub, c'est un duo d'exigence !

Le marché de la publicité avance tellement vite qu'il devient difficile de le suivre. Et ce n'est certainement pas Google qui risque de vous faciliter la tâche, puisque le géant impose les deadlines : après juin 2016, la pub display en Flash, c'est fini !

Entre le géant de l'internet et la publicité, c'est une histoire compliquée ! A la fin du mois de janvier, Google avait annoncé avoir bloqué plus de 780 millions de mauvaises publicités en 2015. "Au total, 10 000 sites et 18 000 comptes ont été suspendus pour contrefaçon et 17 millions de publicités ont été retirées pour cause de format trompeur et de publicité déguisée. Google précise avoir arrêté de faire figurer des publicités dans plus de 25 000 applications mobiles pour non-respect du règlement", expliquait à l'époque le site offremedia, qui relayait cette étude. Supprimer les mauvaises annonces pour ne garder que le meilleur, telle est l'ambition du géant aujourd'hui. D'ailleurs, dans cette logique, fin décembre, Google avait lancé deux nouveaux formats publicitaires interactifs pour engager les mobinautes. Et quelque chose nous dit que, de façon générale, il va falloir privilégier la nouveauté aux anciens formats...

Google et la pub, c'est un duo d'exigence !

Comme l'annonce le site offremedia en cette fin de semaine, Google s’apprête à passer au 100% HMTL5. Et, dans cette logique, à partir du 30 juin 2016, la firme n’acceptera plus les publicités display au format Flash au sein d’AdWords et DoubleClick. Les publicités proposées à partir de cette technologie ne seront plus affichées à compter du 2 janvier 2017. Sur son blog, Google propose un guide à l’attention des annonceurs AdWords pour convertir les annonces Flash en HMTL5. Nous vous en avons déjà parlé, à l'heure où la publicité passe de plus en plus par le mobile, il faut désormais penser à des formats que le mobinaute ne considérera pas comme étant intrusif, car c'est là sa plus grande crainte, et à des formats qui seront aisément lisibles sur le support mobile. Dans cet état d'esprit, meltygroup dévoilait en septembre dernier son format In-Skin, avec une bannière s'invitant sous les articles et ne se rendant visible qu'aux moments les plus opportuns, en "permettant ainsi aux mobinautes de vivre des expériences diverses".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Google annonce avoir bloqué plus de 780 millions de "mauvaises publicités" en 2015
À lire aussi
Google : Prêt à lancer un rival de Periscope et Facebook Live en matière de livestream vidéo
À lire aussi
Google lance deux nouveaux formats publicitaires interactifs pour engager les mobinautes
Encore plus de contenus
Google : Les publicités display en Flash interdites après le 30 juin prochain
Pixel de tracking