Halloween

Halloween 2020 et les Millennials, ça se fête ou pas ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Halloween 2020 et les Millennials, ça se fête ou pas ?

En cette année si particulière, les jeunes Français ont-ils la tête à fêter Halloween ? Une nouvelle étude signée YouGov s'intéresse au sujet en révélant que, clairement, le 31 octobre s'annonce bien moins festif que les autres années pour les Millennials.

Chaque année, Halloween s'impose comme une fête adorée des Millennials, avec plus d'un jeune sur deux qui déclare aimer cette célébration. Mais, en cette période de crise sanitaire et de couvre-feu qui limite fortement la vie sociale de chacun, les jeunes ont-ils la tête à fêter les monstres et cette fête si particulière ? Une nouvelle étude menée par YouGov en partenariat avec Nielsen s'intéresse au sujet. Une étude qui est dans un premier temps l'occasion d'apprendre que 40% des 18-35 ans fêtent occasionnellement Halloween, contre 28% de l'ensemble des Français. Ils sont aussi 15% à le faire chaque année, contre 10% des Français. Et ce sont essentiellement les plus jeunes (18-24 ans) qui sont les plus enthousiasmés par cette fête : ils sont 63% à la célébrer contre 49% des 25-34 ans et 38% de l'ensemble des Français. Mais, comme on pouvait s'y attendre, cette année sera différente des autres années : si 18% des 18-24 ans et 24% des 25-34 ans affirment qu'ils fêteront certainement Halloween, ils sont tout de même près d'un sur deux à penser qu'aucune fête d'Halloween n'aura lieu cette année.

Halloween 2020 et les Millennials, ça se fête ou pas ?
Crédit : Bekir Dönmez via Unsplash

Toujours selon l'étude menée par YouGov, c'est avant tout par peur de la Covid (50%) que les jeunes Français n'ont pas l'intention de célébrer Halloween cette année. Pour 32% des 18-24 ans et 23% des 25-34 ans, cela s'explique aussi par le fait que "ce sera trop différent des autres années". Par ailleurs, près d'un jeune sur cinq estime que cette fête perd de son sens. Enfin, 6% des 18-24 ans et 15% des 25-34 ans mentionnent des raisons budgétaires pour justifier l'annulation d'Halloween cette année. Pour ceux qui ont l'esprit à la fête, les achats se passeront avant tout en magasin (55% - chiffre le plus faible toutes catégories d'âge confondues) devant les achats en ligne (31%), plus plébiscités par les jeunes Français que par toutes les autres catégories d'âge. Mais que vont réellement faire les Millennials français pour Halloween cette année ? 21% prévoient de décorer davantage leur maison (il faut dire qu'on va y passer beaucoup de temps ces prochaines semaines) tandis que 20% prévoient de faire plus d'activités manuelles chez eux, notamment avec leurs enfants. Aussi, 16% prévoient d'acheter leur déguisement en ligne plutôt qu'en magasin et 15% prévoient de ne pas distribuer de bonbons alors qu'ils l'avaient fait l'an passé. Enfin, plus d'un jeune sur dix ne participera pas à une fête d'Halloween cette année, contrairement à l'année dernière. Avec tout ça, c'est très clair, Halloween 2020 s'annonce bien différent des autres éditions !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Halloween 2020 : Monoprix, Burger King, Haribo, Snapchat, les marques fêtent le 31 octobre à leur manière
À lire aussi
Qu'attendent les 15-25 ans des célébrités sur les réseaux sociaux ?
À lire aussi
Les 25-34 ans, de plus en plus nombreux à écouter des podcasts
Encore plus de contenus
Marketing il y a 9 heures

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?

Lors du premier confinement, de nombreux Français ont misé sur le bricolage pour occuper leurs journées. Est-ce une nouvelle fois le cas lors de ce deuxième confinement ? Et quelles sont les enseignes qu'ils priviélgient ? Pour répondre à ces questions, l'appli de cashback Joko a analysé l'évolution des dépenses de ses utilisateurs au cours des deux confinements.

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?
Halloween 2020 et les Millennials, ça se fête ou pas ?
Pixel de tracking