Instagram

Instagram continue sa lutte contre les commentaires malveillants

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Instagram continue sa lutte contre les commentaires malveillants

L'heure est à la bienveillance sur Instagram. Pour lutter contre les socionautes malveillants et et les commentaires offensants et négatifs, le réseau social détenu par Facebook vient de présenter deux nouveaux outils qui sont en phase de test : Tiered Warning et Comment Cover.

Pour Instagram, qui vient de fêter ses 10 ans d'existence, l'heure est à la bienveillance sur son réseau social. Depuis plusieurs mois déjà, le service dédié à l'image et détenu par Facebook témoigne de sa volonté de lutter contre le harcèlement qui peut avoir lieux sur les plateformes sociales. Instagram a à coeur d’offrir l’expérience la plus positive et bienveillante possible à ses utilisateurs. Dans ce contexte, au printemps dernier, Instagram avait lancé 3 outils pour lutter contre les interactions indésirables. En pratique, les outils dévoilés permettaient notamment de donner plus de visibilité aux commentaires positifs et donnaient la possibilité à chacun de ne pas être identifié ou mentionné par d'autres utilisateurs. Quelques mois plus tôt, Instagram avait aussi permis aux socionautes de bloquer l’accès au contenu à certaines personnes grâce à sa fonctionnalité "restreindre". Une fonctionnalité qui a d’ailleurs été utilisée par plus de 35 millions de comptes depuis son lancement en octobre dernier. Aujourd'hui, ce sont deux nouveaux outils en phase de test qui sont annoncés avec un but précis : "garantir la sécurité de ses utilisateurs et à réduire les interactions indésirables et négatives en commentaire".

continue sa lutte contre les commentaires malveillants
Crédit : Thomas Trutschel

Comme l'explique le communiqué diffusé, dans le cadre de sa lutte contre le harcèlement, Instagram met désormais l’accent sur des outils visant à dissuader les potentiels auteurs de messages offensants avant qu’ils n’agissent et notamment en testant deux nouveautés. La première est baptisée "Tiered Warning". Alors qu'Instagram alertait déjà ses utilisateurs en amont de la publication de commentaires considérés comme offensants, un second avertissement mettra désormais les utilisateurs qui choisissent de reproduire à plusieurs reprises ce type de comportements négatifs face aux conséquences de leurs actes. Ainsi, s’ils perséverent après un premier avertissement, un message apparaitra leur indiquant les mesures pouvant être prises par Instagram, à savoir: le commentaire pourra être masqué ou le compte de l’auteur pourra être supprimé si les commentaires postés enfreignent les règles de la communauté. La deuxième nouveauté présentée est "Comment cover". Avec cet outil, Instagram masque automatiquement les commentaires similaires à ceux ayant été déjà signalés. Les utilisateurs auront tout de même la possibilité de garder un oeil sur ceux ayant été masqués par la plateforme en cliquant simplement sur « Voir les commentaires masqués ». De plus, les commentaires ne respectant pas les Règles de la communauté seront, eux, supprimés automatiquement.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Instagram, la nouvelle rue marchande à occuper pour les marques ? (TRIBUNE)
À lire aussi
Instagram lance Shopping sur IGTV, prochaine étape sur Reels
À lire aussi
Instagram lance des badges payants pour soutenir ses influenceurs préférés
Encore plus de contenus
Culture il y a 1 heure

Les 15-35 ans, plus amateurs de lecture depuis le confinement ?

Alors qu'un reconfinement est de plus en plus envisagé par le gouvernement pour lutter contre la propagation de la Covid-19, une nouvelle étude signée Youboox fait le point sur ce que les Millennials français pourraient bien faire en cas de séjour prolongé à la maison : lire, et pas de n'importe quelle manière.

Les 15-35 ans, plus amateurs de lecture depuis le confinement ?
Halloween il y a 1 jour

Halloween 2020 et les Millennials, ça se fête ou pas ?

En cette année si particulière, les jeunes Français ont-ils la tête à fêter Halloween ? Une nouvelle étude signée YouGov s'intéresse au sujet en révélant que, clairement, le 31 octobre s'annonce bien moins festif que les autres années pour les Millennials.

Halloween 2020 et les Millennials, ça se fête ou pas ?
Instagram continue sa lutte contre les commentaires malveillants
Pixel de tracking