Instagram

Instagram lutte contre les filtres qui imitent les effets de la chirurgie esthétique

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Instagram lutte contre les filtres qui imitent les effets de la chirurgie esthétique

Quand les filtres vont trop loin, certains posent des limites ! C'est ce qui passe actuellement sur Instagram, où des filtres imitant les effets de la chirurgie esthétique se multiplient ces derniers temps.

En cette année 2019, c'est indéniable, Instagram s'impose comme étant l'un des réseaux sociaux préférés de la jeune génération (au-delà d'être l'une de ses marques préférées, selon une récente étude signée YouGov). Au quotidien, 93% des membres de la Génération Z et 86% des Millennials utilisent aujourd'hui Instagram. Selon une étude menée par Wibbitz, chaque utilisateur passe en moyenne 1 à 2 heures sur Instagram chaque jour, avec 69% du temps dédié au visionnage de vidéos. Au-delà de visionner des contenus, les jeunes socionautes utilisent aussi l'appli pour communiquer avec leurs proches et pour s'amuser en essayant des filtres en tout genre. À ce sujet, depuis quelques semaines, un type bien précis de filtre est en plein essor sur le service : les filtres qui imitent les effets de la chirurgie esthétique en gonflant les lèvres, affinant les pommettes ou encore le nez. Et cela n'est clairement pas au goût des dirigeants d'Instagram, qui entend bien lutter contre ce phénomène.

Instagram lutte contre les filtres qui imitent les effets de la chirurgie esthétique
Crédit : Thomas Trutschel

On le sait, les moins de 25 ans sont particulièrement soucieux de leur apparence physique. Ils sont aussi souvent insatisfaits de leur image. Et, ce que redoute aujourd'hui Instagram, c'est que les filtres imitant les effets de la chirurgie esthétique les fassent complexer toujours plus. C'est la plateforme de réalité augmentée, Spark AR qui créait ces filtres, en permettant aux membres du grand public de créer leurs propres filtres. Dans ce contexte, les responsables de l'atelier de création de filtres ont expliqué sur Facebook vouloir supprimer tous les filtres du genre de la galerie d'Instagram. "Nous voulons que les effets Spark AR produisent une expérience positive et nous réévaluons les pratiques existantes en matière de bien-être". Cette initiative n'est pas très surprenante quand on sait à quel point Instagram cherche aujourd'hui à proposer une expérience toujours plus bienveillante à ses utilisateurs. Au cours de l'été, une nouvelle règle a été introduite pour que les messages postés sur le réseau social ne fassent pas la promotion de produit pour maigrir ou liés à des opérations de chirurgie esthétique. Les codes promo ou les tarifs de ce type de produits seront désormais invisibles pour les moins de 18 ans. Par ailleurs, Instagram réflichit à supprimer les likes de son application pour que le réseau social "soit un lieu positif pour tous ses utilisateurs" et non un endroit où les socionautes ressentent une forte pression.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Instagram : Ben Herbez, Léna Mahfouf, Johan Papz, qui sont les influenceurs les plus engageants en France ?
À lire aussi
Instagram lance Reels, une nouvelle fonctionnalité qui veut contrer le phénomène TikTok
À lire aussi
Instagram teste officiellement la disparition des likes dans le monde entier, est-ce une bonne nouvelle ?
Encore plus de contenus
Instagram lutte contre les filtres qui imitent les effets de la chirurgie esthétique
Pixel de tracking