Instagram teste officiellement sa version sans likes, révolution en vue ?

Ecrit par

Vers un Instagram sans likes, pour de vrai ? En ce mois de juillet 2019, le réseau social dédié à l'image a annoncé élargir son test d'une application sans likes à six nouveaux pays. De quoi créer un environnement plus sain pour les socionautes ?

La rumeur s'était propagée en mai dernier, elle est désormais officiellement confirmée : Instagram pourrait bien renoncer aux "likes" sur son réseau social. C'est indéniable, en cette année 2019, l'application de Facebook dédiée à l'image et à la vidéo occupe une place prépondérante dans le quotidien des Millennials. D'une part, avec Snapchat, Instagram est le réseau social préféré des moins de 30 ans au quotidien. Ainsi, alors qu'un jeune sur deux n'est pas (ou plus) sur Facebook, 73% des 16-25 ans sont sur Instagram et Snapchat, selon une étude menée par Diplomeo. Aussi, on l'a vu il y a quelques mois, Instagram est le réseau social préféré de la Génération Z pour discuter avec les marques. Alors que l'on vous parlait récemment du fait qu'Instagram est de plus en plus un réseau social qui peut faire du bien au moral des Millennials grâce à la présence de psys sur l'application, cette idée se confirme par le fait que la pression subie par chaque socionaute par rapport à l'attente de likes sur un contenu posté pourrait bientôt appartenir au passé. En ce mois de juillet, Instagram vient de faire savoir qu'il teste officiellement une plateforme où le nombre de coeurs ne s'afficherait plus. Après un mini-test mené au Canada, l'expérience s'étend désormais à 6 autres pays.

Instagram teste officiellement sa version sans likes, révolution en vue ?
Instagram teste officiellement sa version sans likes, révolution en vue ?

Cette semaine, Instagram a annoncé tester la suppression du compteur de likes en Australie, au Brésil, en Nouvelle-Zélande, en Irlande, au Japon et en Italie. Comme l’a précisé Instagram, le test consiste à cacher deux types de compteurs : les likes sous les photos publiées et le nombre de vues sous les vidéos. L'objectif affiché pour le réseau social est de revenir à des contenus plus authentiques et plus variés, moins construits en fonction du nombre de likes espéré. C'est aussi une manière de recréer un lien plus vrai et plus sain entre les utilisateurs : "nous voulons que vos amis puissent se concentrer sur les photos et vidéos que vous partagez et non sur le nombre de likes que vous avez", a ainsi indiqué la plateforme, en précisant que les utilisateurs pourront toujours accéder à leurs propres données chiffrées depuis leur profil, ce qui a une importance forte pour les influenceurs notamment. Et force est de constater que cet élément est un sujet qui anime l'ensemble de la sphère des réseaux sociaux. Ainsi, YouTube et Twitter seraient également en train de songer à supprimer les compteurs de "j'aime" et de "je n'aime pas", afin d'éviter la mise en avant de contenus pas assez sains et afin d'éviter des situations de cyberharcèlement, notamment pour les plus jeunes. Ces changements pourraient contribuer à rendre les réseaux sociaux moins compétitifs afin de permettre à chacun de se concentrer davantage sur le contenu partagé. Reste maintenant à savoir ce que ces mesures donneront sur le long terme !

Crédit : Thomas Trutschel, Getty Images