Jeunes et médias, un lien qui se fait avant tout par les réseaux sociaux en 2019

Ecrit par

En ce mois de janvier 2019, le nouveau baromètre La Croix-Kantar de la confiance des Français dans les médias révèle de nouvelles données concernant le rapport des 18-24 ans à l'information et aux acteurs médias. Verdict ? Tout se passe en ligne sinon rien !

Au quotidien, vous le savez, la jeune génération passe plusieurs heures sur les réseaux sociaux. En la matière, une étude signée Diplomeo l'a récemment montré, Instagram, qui est sur le point de franchir le cap des 800 millions d'utilisateurs, et Snapchat sont désormais à égalité dans le coeur et dans le quotidien des moins de 25 ans. Si les jeunes se connectent autant aux réseaux sociaux, c'est en grande partie pour consulter et partager des photos, des vidéos et divers contenus. Mais c'est aussi pour consommer de l'information. La rédaction d'Air of melty vous en a parlé il y a quelques mois, les réseaux sociaux constituent la première source d'information pour les Millennials. C'est ce qu'une étude signée Médiamétrie et le Ministère de la Culture avaient mis en lumière lors d'une enquête réalisée au cours de l'été 2018. Aujourd'hui, le nouveau baromètre La Croix-Kantar de la confiance des Français dans les médias vient apporter un nouvel éclairage intéressant sur la manière dont les moins de 30 ans consomment les médias.

Jeunes et médias, un lien qui se fait avant tout par les réseaux sociaux en 2019
Jeunes et médias, un lien qui se fait avant tout par les réseaux sociaux en 2019

Le 32ème baromètre La Croix-Kantar de la confiance des Français dans les médias publié en exclusivité dans le journal La Croix ce jeudi 24 janvier révèle que les jeunes s’intéressent de moins en moins à l’actualité, en tout cas telle qu’elle est traitée dans les médias dits traditionnels. Moins de la moitié des 18-24 ans (49%) prêtent ainsi intérêt aux nouvelles contre 67% pour l'ensemble des Français. Mais comment s'informent ceux qui s'intéressent au monde qui les entoure ? "Les jeunes se tiennent au courant principalement par Internet, en passant le plus souvent par leurs smartphones (53% des 18-24 ans, contre 2% des plus de 65 ans) et les réseaux sociaux", explique Arnaud Mercier, professeur en sciences de l’information à l’Institut français de presse. Seuls 1% des des 18-24 ans déclarent par ailleurs consulter les quotidiens pour approfondir un sujet et aucun n'ouvre la presse magazine. À l'inverse, 31% d’entre eux s’informent via les sites ou applications mobiles de la presse écrite. De quoi montrer que l'heure est plus que jamais au digital pour consulter les médias du côté de la jeune génération ! Cela vient confirmer les conclusions de l'étude menée par Médiamétrie l'été dernier, qui avait révélé que les réseaux sociaux seraient le premier moyen d'information des jeunes en étant utilisés quotidiennement par 71% des 18-34 ans. Venaient ensuite les journaux télévisés, mentionnés à hauteur de 49%, puis les sites de vidéo en ligne (46%). Plus loin, on retrouvait les flash info des radios musicales, les émissions TV d'infotainment, les chaînes d'info en continu ou encore la presse quotidienne papier ou en ligne et les pages d'actualité des moteurs de recherche.

Crédit : x