JO 2016

JO 2016 : Les Millennials ont-ils répondu à l'appel de la compétition ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Rio 2016 n'aura pas complètement su convaincre les jeunes !

Les JO, c'est fini ! Il faudra attendre 4 ans et mettre le cap sur Tokyo pour découvrir la suite. Mais qui dit compétition terminée dit aussi heure du bilan. Alors, les moins de 30 ans ont-ils répondu à l'appel du sport ?

Les Jeux Olympiques de Rio 2016, cette fois, c'est terminé ! Et si les athlètes français nous ont parfois fait peur, force est de constater que la moisson de médailles a été particulièrement bonne, avec le record de Londres battu et 42 médailles en poche au total. Voilà le bilan côté sport. Mais côté audience et engagement de la jeune génération autour de l'événement, où en est-on ? La rédaction d'Air of melty vous en avait déjà parlé, Snapchat, le nouvel écran de TV favori de la jeune génération, s'était mis en tête de diffuser les Jeux Olympiques sur sa plateforme, au travers d'un partenariat signé avec la chaîne NBC. De son côté, Facebook était passé en mode Jeux Olympiques de Rio 2016 à son tour, en promettant d'engager à fond les socionautes autour de toutes les news liées à l'événement sportif de l'année. Vous le voyez donc, les réseaux sociaux étaient passés en mode JO pour répondre à toutes les attentes des moins de 30 ans, qui constituent le public de socionautes le plus actif. Problème, depuis toujours, les JO attirent un public plutôt âgé : l'âge médian pour les jeux de Pékin était de 47 ans, contre 48 ans pour celui de Londres. Alors, l'objectif de rajeunir le public de la compétition cette année a-t-il porté ses fruits ?

Les filtres Snapchat n'ont pas suffi à faire vibrer les jeunes !

Pour le site New Republic, le pari est clairement perdu. Rédigé avant la fermeture de la compétition ce dimanche 21 août 2016, l'article révèle que, en comparaison de Londres, le nombre de téléspectateurs âgés de 18 à 34 ans aurait chuté de 30%. Alors, certes, ce chiffre est à prendre avec des pincettes puisque, nous vous l'avons déjà dit, les jeunes ne regardent pas la télévision comme leurs aînés, puisqu'ils consultent davantage de contenus télévisuels en ligne. D'ailleurs, c'est justement en ligne que NBC a cherché à se démarquer, en engageant, selon les dires du magazine Variety, plus d'une douzaine d'influenceurs dont le total de followers dépassait les 120 millions d'internautes sur toutes les plateformes sociales. Cela en plus de partenariats avec Buzzfeed et Snapchat. Toujours selon Variety, la volonté de NBC était de faire que "les jeunes regardent les Jeux Olympiques via l'abonnement de leurs parents ou, au moins qu'ils cliquent sur les contenus gratuits du site NBC dédié". Or, comme le rappelle le site New Republic, "vous pouvez mener la jeune génération vers une chaîne de TV, mais vous ne pouvez pas la forcer à regarder, surtout quand leur mobile les appelle en permanence". Et, sachant que la création de GIFs autour des JO 2016 était interdite, ce n'est clairement pas sur leur mobile que les jeunes ont pu succomber à la viralité de la compétition. Cela changera-t-il en 2020 à Tokyo, avec l'intégration du skate, sport jeune par excellence, dans la liste de sports en lice ? Pas sûr puisque plus de 7 000 skateurs ont d'ores et déjà signé une pétition demandant au comité olympique de retirer ce sport, expliquant ne pas vouloir que "le skateboarding soit exploité et transformé pour correspondre au programme olympique". La jeune génération se rebelle, encore et toujours !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Mobile

Mobile : JigTalk, l'appli dating qui se veut 100% authentique

En 2020, les applis dating continueront de faire parler d'elles ! Et, sur ce marché en plein essor, une application bien précise pourrait bien réussir à se démarquer : JigTalk, un service venu du Royaume-Uni qui interdit toutes les photos de profil comportant des filtres.

Mobile : JigTalk, l'appli dating qui se veut 100% authentique
Noël

Que redoutent les Millennials en vue de Noël 2019 ?

Tic tac, tic tac, Noël approche. Si, pour beaucoup, les fêtes de fin d'année sont un moment de joie propices aux retrouvailles et à la détente, force est de constater que ce n'est pas le cas pour tous les jeunes. C'est ce que révèle une étude signée Hotels.com.

Que redoutent les Millennials en vue de Noël 2019 ?
JO 2016 : Les Millennials ont-ils répondu à l'appel de la compétition ?
Pixel de tracking