JOMO, la tendance qui marque l'année 2019 des Millennials

Ecrit par

Depuis plusieurs années, on entend dire que la jeune génération est marquée par la tendance FOMO, aka "Fear of Missing Out", qui désigne la peur de manquer quoi que ce soit d'important. En 2019, une autre tendance rythme de plus en plus la vie des moins de 30 ans : le JOMO, alias the Joy Of Missing Out. Kézako ?

Comprendre la jeune génération, ce n'est pas toujours simple, on le sait. Heureusement, pas de panique, la rédaction d'Air of melty est là pour vous aider à y voir plus clair. On vous en a déjà parlé, l'une des caractéristiques fortes des moins de 30 ans, c'est le fait qu'ils sont très présents sur les réseaux sociaux, avec plus d'un socionaute sur deux qui a entre 16 et 34 ans. Les Millennials consultent leurs réseaux sociaux préférés dès le réveil et passent ensuite la journée à surfer sur leur mobile. En début d'année, nous vous dévoilions 4 choses à savoir pour bien communiquer auprès de la Génération Z. Parmi les éléments mentionnés, nous parlions de leur rapport au visuel et à la notion de collaboration. Aussi, nous évoquions avec vous le phénomène FOMO, pour "Fear of Missing Out", alias la peur de rater quelque chose d'important, particulièrement en ligne. Depuis quelques mois déjà, un nouveau genre de phénomène vient s'opposer à celui déjà connu : le JOMO, à savoir "the joy of missing out". Génération cocooning une fois de plus confirmée !

JOMO, la tendance qui marque l'année 2019 des Millennials
JOMO, la tendance qui marque l'année 2019 des Millennials

Comme l'expliquait le site l'ADN il y a quelques mois, "JOMO, ça veut dire Joy of Missing Out. En français, le Plaisir de Passer à Côté. On présente cet acronyme comme l’anti-FOMO. Mi-digital detox, mi-social detox, c’est l’idée de regarder un bon film à la maison sans se soucier de ce qui se dit sur Twitter ou s’affiche sur Instagram". En somme, cette tendance concerne ceux qui manquent volontairement des événements pour privilégier des moments au calme loin des foules et loin des réseaux sociaux. En d'autres termes, il s'agit d'un "retrait volontaire et temporaire d’un monde où l’on est sans arrêt sollicité par des notifications et où les événements Facebook se superposent. Bref, c’est ne pas céder à la surabondance d’informations et s’en ficher royalement". C'est en 2012 que l'expression est apparue, même si elle était relativement peu utilisée jusqu'à aujourd'hui. Or, nous vous en avons parlé, ces derniers mois, de nombreuses études se sont sucédées en évoquant l'existence d'une jeune génération plus calme que ses aînés et moins adeptes des sorties en tout genre. Aujourd'hui, ce qui plait aux Millennials, c'est de passer des soirées entre amis à la maison devant Netflix ou devant des jeux vidéo. Vous l'aurez donc compris, la tendance JOMO est bien partie pour s'inscrire comme étant l'une des tendances fortes de l'année !

Crédit : DR