Société

JOMO, la tendance qui va marquer la phase de déconfinement pour les Millennials ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
JOMO, la tendance qui va marquer la phase de déconfinement pour les Millennials ?

En cette première phase de déconfinement, les Français peuvent désormais retrouver leurs proches et organiser des mini-rassemblements, avec 10 personnes maximum. À ce sujet, dans quel état d'esprit se trouve la jeune génération ? On peut s'attendre à un chamboulement dans la manière dont les Millennials vivent leur vie sociale. La tendance JOMO, ça vous parle ?

Cette fois, ça y est, le moment tant attendu (et aussi tant redouté pour certains) du début du déconfinement est arrivé. Alors que, selon une étude signée YouGov et présentée la semaine passée, 3 jeunes sur 10 jugent le plan de déconfinement "prudent" tandis que 25% le jugent inquiétant et 18% angoissant, il est désormais possible pour chacun de sortir de son domicile pour se rendre au travail, en magasin ou encore pour retrouver des amis et de la famille à condition de respecter les nouvelles mesures de sécurité en place et de se montrer aussi responsable que possible. Ce lundi 11 mai signe le retour à une nouvelle "normalité" pour l'ensemble des Français et des jeunes notamment. Des jeunes qui, au cours du confinement, ont passé entre 3 et 4 heures par jour en moyenne sur leur mobile pour se divertir et s'occuper. Entre le visionnage de vidéos en ligne, la consultation des réseaux sociaux et les apéros organisés en ligne, on peut dire que les moins de 35 ans ont été ultra connectés. Il faut dire que, privés de sorties, ils ne voulaient rien manquer en ligne. Et pourtant, en ce début de déconfinement, nombreux sont ceux qui estiment que cette connexion permanente a en réalité permis à chacun de comprendre l'importance de se déconnecter de temps en temps et, surtout, l'importance de ne plus avoir peur de manquer certains événements : en cette année 2020, la tendance JOMO pour "Joy of Missing Out" promet de remplacer plus que jamais la tendance "FOMO", pour "Fear of Missing Out".

JOMO, la tendance qui va marquer la phase de déconfinement pour les Millennials ?

Connu depuis plusieurs années déjà, le terme "FOMO" désigne la peur de rater quelque chose d'important, particulièrement en ligne. Que ce soit un anniversaire, une naissance, une fête ou encore un autre événement convivial, la jeune génération ressent souvent ce besoin de participer pour "faire comme tout le monde" et ne pas être oublié et laissé de côté pour les événements à venir. Dire non à un évenement serait prendre le risque de se retrouver à l'écart. Or, en cette période de confinement durant laquelle les événements en tout genre ont forcément été très limités, on note que la jeune génération et l'ensemble des Français ont dû se concentrer sur l'essentiel. En pratique, ces semaines passées à la maison ont souvent été l'occasion de se concentrer sur des moments entre amis proches et en famille, à distance, et ont été l'occasion de reprendre contact avec des amis perdus de vue. La période a été propice au développement de liens forts et aux moments privilégiés et intimes, loin des grands rassemblements chaotiques entre amis. On a privilégié les conversations en petit groupe aux grosses fêtes virtuelles ou aux soirées passées à surveiller les likes et les commentaires sur les réseaux sociaux. Dans ce contexte, si la jeune génération entend conserver ces nouvelles habitudes acquises, tout laisse à penser que c'est bien la tendance JOMO qui rythmera notre quotidien. La tendance JOMO, comme l'expliquait le site L'ADN il y a quelque temps, c'est "le Plaisir de Passer à Côté. On présente cet acronyme comme l’anti-FOMO. Mi-digital detox, mi-social detox, c’est l’idée de regarder un bon film à la maison sans se soucier de ce qui se dit sur Twitter ou s’affiche sur Instagram". Pour d'autres, le JOMO, c'est l'idée de se concentrer sur la vraie vie, les vraies relations importantes. Quel que soit la manière dont chacun voit ce terme, le fait est que, pendant le confinement, chacun a vécu pour soi, sans trop penser au regard des autres en se concentrant sur l'essentiel, à savoir son bien-être personnel. Il reste désormais à voir si cette tendance se poursuivra au cours des semaines et des mois à venir...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Guillaume Villemot, "Le confinement est en train d’apporter une nouvelle façon de converser" (EXCLU)
À lire aussi
Ménage, linge, cuisine, comment s'organisent les tâches ménagères chez les Millennials ?
À lire aussi
Quel type de vacances en 2020 pour les Millennials français ?
À lire aussi
Motivations, image de soi, summer body, le rapport des Millennials français au sport décrypté
À lire aussi
Les "Généreux Y", une jeune génération qui donne plus que jamais
À lire aussi
Les Millennials, plus prêts que jamais à planifier leurs vacances d'été 2020
Encore plus de contenus
Marketing il y a 1 heure

Just Eat mise sur Snoop Dogg pour donner un nouveau souffle à sa marque

Musique et marques font souvent bon ménage et Just Eat le prouve bien aujourd'hui. Le spécialiste de la restauration livrée a invité l'artiste rap adoré des jeunes Snopp Dogg a réinventer son célèbre jingle pour donner un nouveau souffle à sa communication. "Did somebody say Just Eat?", vous l'avez ?

Just Eat mise sur Snoop Dogg pour donner un nouveau souffle à sa marque
JOMO, la tendance qui va marquer la phase de déconfinement pour les Millennials ?
Pixel de tracking