KFC offre des repas pendant les pannes des réseaux sociaux, et c'est tout bon !

KFC Roumanie a eu une très bonne idée !
Ecrit par

Quand rien ne va, KFC est là ! Tel est le message que la firme semble vouloir passer au travers de sa nouvelle campagne, qui propose des repas gratuits à ses clients en cas de panne des réseaux sociaux. Top ou flop ? Réponse par ici !

Vous en voulez encore ? On vous le redit une fois de plus ! En 2015, séduire la jeune génération demande de l'énergie et de l'inventivité. Nous vous en avons déjà parlé à de multiples reprises, si les jeunes ne sont pas fermés à la publicité (la jeune génération est même la tranche d'âge la plus réceptive en matière de publicité, dès lors que celle-ci est ciblée), ils se révèlent quoi qu'il en soit de plus en plus exigeants. Et en cela, les marques doivent toujours plus chercher à les surprendre. Il y a quelques temps, le site Services Mobile rapportait l'idée que les jeunes, et notamment les plus jeunes "ne détestent pas la publicité. Ils détestent simplement s’ennuyer. Leur contenu favori, c’est le contenu de rupture, un contenu qui frappe, de viralité, parfois people, qui aime les sensations fortes !" Aujourd'hui, les enseignes de restauration rapide font partie des marques qui ont le mieux compris l'enjeu autour d'une telle tendance. Et pour cause, la concurrence se fait très rude dans ce secteur. Pour surprendre ses consommateurs, en juillet dernier, KFC transformait les bras de ses jeunes clients en écouteurs. Pour la rentrée, KFC cesse de miser sur l'extravagant et mise sur le pertinent. Et voilà ce que ça donne !

Sachant parfaitement que les réseaux sociaux occupent une place capitale dans le quotidien des jeunes, avec des moins de 30 ans se connectant dès leur réveil, avant même de prendre leur petit-déjeuner (et donc leur premier burger de la journée), KFC Roumanie a mis en place une campagne ultra-pertinente surfant sur cette tendance. Comme l'explique le blog spécialisé dans la publicité La Réclame, "suite aux pannes de Facebook et d’Instagram survenues en janvier dernier, KFC Roumanie surfe sur la panique qu’occasionne l’incapacité d’accéder à son compte personnel sur les médias sociaux. Sur le ton de l’ironie, la vidéo de promotion présente l’impact mondial d’un “social crash”. La breaking news interrompt alors le journal télévisé, supplante le traitement des autres informations et nécessite l’intervention d’experts sur les plateaux pour analyser les conséquences à long terme. Heureusement, KFC prend la situation en main avec un site qui vérifie en temps réel si les réseaux sociaux fonctionnent. Dans le cas contraire un repas est offert à tous ceux qui daigneront se déplacer jusqu’à un KFC". En misant sur les réseaux sociaux, combinés à des bons plans avec le repas offert en cas de panne de Facebook, Instagram et compagnie, KFC semble avoir tout compris aux priorités de la jeune génération. Vous en voulez la preuve ? "KFC a pu profiter des pannes de Tinder (2 fois), Twitter, iTunes et Yahoo Mail, ce qui a permis d’offrir des milliers de repas pendant les “Social Media Outage Days“, et d’augmenter la fréquentation des restaurants de 30%". Efficacité confirmée, donc !

Crédit : kfc roumanie