Marketing

L'Agence de la biomédecine compte plus que jamais sur les 18-35 ans pour le don de moelle osseuse

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
L'Agence de la biomédecine compte plus que jamais sur les 18-35 ans pour le don de moelle osseuse

Depuis le 1er janvier 2021, toute nouvelle personne souhaitant s’inscrire comme donneur volontaire de moelle osseuse doit être âgée de 18 à 35 ans inclus. C'est pourquoi, pour sensibiliser la jeune génération sur le sujet et l'inviter à se lancer, l'Agence de la biomédecine vient de lancer une campagne de communication inédite et intensive qui se prolongera jusqu'au mois de septembre. L'objectif ? Recruter 20 000 nouveaux donneurs.

Si la jeune génération veut s'engager et réaliser de belles actions, c'est le moment ou jamais ! À partir de ce 22 mars 2021, l'Agence de la biomédecine lance une grande campagne pour recruter 20 000 nouveaux donneurs de moelle osseuse d'ici la journée mondiale pour le don de moelle osseuse, en septembre prochain. Et la campagne, baptisée #Les20000, vise directement la jeune génération puisque, depuis le 1er janvier 2021, toute nouvelle personne souhaitant s’inscrire comme donneur volontaire de moelle osseuse doit être âgée de 18 à 35 ans inclus : une modification majeure motivée par des raisons médicales et scientifiques. Une nouvelle donne qui amène l’Agence de la biomédecine à repenser son approche de communication pour convaincre le jeune public et en particulier les jeunes hommes de rejoindre les rangs des donneurs volontaires, parce que ce n’est pas si dur de sauver une vie en donnant sa moelle osseuse. Déjà en septembre 2020, Rayane Bensetti et Azize Diabaté, deux acteurs adorés de la jeune génération, avaient pris la parole pour inciter les jeunes au don de moelle osseuse.

À partir de ce 22 mars, l'Agence de la biomédecine lance une campagne grand public de notoriété fondée sur un film diffusé pour un mois, en digital. Un film de 44 secondes qui montrent que "finalement, ce n'est pas si dur de sauver une vie". On y découvre ainsi un jeune donneur, ultra détendu, qui fait un joli geste tout en écoutant sa musique préférée pendant que celle a qui il a sauvé la vie se dépasse sur le plan sportif. Ensuite, d'avril à septembre, un dispositif de mobilisation autour de nombreux nouveaux contenus digitaux sera mis en place pour communiquer davantage sur le sujet : vidéos, podcasts, publications sur les réseaux sociaux et collaboration avec des influenceurs. Enfin, en septembre, la campagne se clôturera à l’occasion de la journée mondiale pour le don de moelle osseuse, permettant de dresser un bilan de cette opération et d’engager à poursuivre la mobilisation. À l'heure où la greffe de moelle osseuse offre un espoir de guérison aux personnes atteintes de maladies graves du sang comme les leucémies, les lymphomes ou encore la drépanocytose, espérons que les moins de 35 ans seront touchés par la campagne et oseront franchir le cap du don de moelle osseuse, "extrêmement simple et valorisant" comme nous l'avait expliqué un donneur il y a quelques mois.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Castorama lance une collecte de vêtements usagés pour les transformer en isolant
À lire aussi
iStock, “La communauté locale devrait être au cœur de la stratégie marketing des petites entreprises” (TRIBUNE)
À lire aussi
Lacoste s'associe à Bruno Mars pour lancer une ligne de vêtements (très) vintage
À lire aussi
Lay's invente les sous-titres qui se déclenchent lorsque vous mangez des chips
À lire aussi
Celio s'invite sur LinkedIn et incite les Français à être #semiprésentables en télétravail
Encore plus de contenus
L'Agence de la biomédecine compte plus que jamais sur les 18-35 ans pour le don de moelle osseuse
Pixel de tracking