Marketing

L'authenticité, une tendance indémodable pour toucher les Millennials ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
L'authenticité, une tendance indémodable pour toucher les Millennials ?

Trouver la clé pour communiquer de façon efficace auprès de la jeune génération, ce n'est pas forcément facile. Heureusement, trouver la notion-clé pour le faire de la bonne manière, c'est plus simple : il convient aujourd'hui de tout miser sur l'authenticité, comme l'a fait ADP à l'occasion de la Fashion Week de Paris cet été.

Vous le savez si vous lisez notre site, la mission quotidienne de la rédaction d'Air of melty, c'est de vous aider à cerner toujours mieux la jeune génération. Dans cette logique, récemment, nous vous dévoilions 5 tuyaux pour assurer auprès des générations Y et Z, entre priorité au visuel, utilisation de la technologie et importance de la cohérence. Un peu plus tard, nous vous dévoilions 5 tendances pour créer du bon contenu adapté aux Millennials, en misant sur l'interactivité, un ton adapté et des sujets tendance. Dans tous ces cas de figure, une valeur revient en permanence : le besoin de miser sur l'authenticité, alias la valeur-clé recherchée par les moins de 35 ans dans leur consommation autant que dans leur rapport aux marques en cette année 2017. À ce sujet, pendant l'été, le site Influencia s'est particulièrement intéressé à cette "tendance indémodable" qu'est l'authenticité. En effet, le site rappelle qu'ADP, alias les aéroports de Paris, s'est offert, à l'occasion de la Fashion Week, les services d’un photoreporter. "L’annonceur lui a donné cartes blanches pour capturer l’image des voyageurs au naturel. Résultats : une campagne authentique et surtout un cas d’école pour influencer les dispositifs autour des millennials". Alors, que peut-on en retenir ?

L'authenticité, une tendance indémodable pour toucher les Millennials ?

"Nous voulions faire quelque chose d’original autour de nos passagers qui ont souvent un style de dingue", explique Anne Robert, la responsable de la communication auprès du grand public et des passagers chez CDG. "Nous avons donc contacté Capa et ils nous ont proposé de collaborer avec Jonathan Paciullo, qui a l’habitude de travailler sur toutes les Fashion Week mais dans les coulisses et dans la rue où il fait des prises de vue dans l’instant et sans préparation". L'idée était d'obtenir un regard totalement différent de ce que la marque aurait fait d'elle-même. "Nous parlons d’habitude à nos passagers comme à des voyageurs. Communiquer autour de leur style n’est pas une chose que nous faisons normalement. Si nous avions tenté de réaliser cette campagne en interne ou en fournissant un brief à une agence publicitaire traditionnelle, nous aurions abouti à un résultat beaucoup plus plat", d'ajouter la professionnelle. C'est pourquoi la marque a décidé de sortir des chemins traditionnels.

Dans cette logique, le brief auquel le reporter a dû se plier était très simple : "faire apparaître dans ses clichés des détails qui montraient que les portraits avaient été pris dans un aéroport. Trottoirs roulants, panneaux d’affichage, valises, salles d’attente, aérogares… Peu importait au client tant que le lieu rappelait CDG. Pour le reste, le photographe a eu carte blanche". Une carte blanche permettant une large mise en lumière de la notion d'authenticité, souvent associée à celles de spontanéité et de transparence, sans oublier l'idée de surprise. Et c'est visiblement un carton plein pour ADP : "En travaillant avec de véritables photojournalistes et avec une agence de presse ayant pignon sur rue, ADP est parvenu à faire une campagne authentique qui parle vrai. Un argument de poids pour les millennials qui sont de plus en plus nombreux à voyager par avion pour leurs affaires", estime le site Influencia. Au sein de notre rédaction, on ne peut que confirmer cette idée : ADP a eu tout bon en visant cette cible jeune avec une telle campagne, puisque les moins de 35 ans sont de grands voyageurs...qui ont forcément les yeux bien ouverts dans les aéroports, entre deux périples !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La Génération Z sensible aux publicités diffusées sur les réseaux sociaux ?
À lire aussi
Réseaux sociaux, Messenger, influenceurs, 5 astuces pour aider les retailers à fidéliser les Millennials
À lire aussi
Le marketing du "sans", nouvelle tendance reine auprès des Millennials ?
À lire aussi
Pourquoi vous n'avez (encore) rien compris à la génération Z
À lire aussi
Intelligence artificielle, data, messaging, les tendances marketing à retenir de Dmexco 2017
Encore plus de contenus
Société

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?

L'année 2020 s'annonce une nouvelle fois riche en voyages pour les membres de la jeune génération. Des voyages qui promettent toutefois de prendre une nouvelle tournure puisqu'un grand nombre de jeunes entend réinventer sa manière de voyager pour respecter davantage l'environnement. Focus sur les nouvelles pratiques des 18-35 ans.

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?
Marketing

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?

En 2020, quel rapport entretiennent les membres de la jeune génération avec la voiture ? Un nouveau sondage signé ELABE s'intéresse au sujet, en montrant que ce véhicule occupe toujours une place particulière dans le coeur des 18-34 ans.

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?
L'authenticité, une tendance indémodable pour toucher les Millennials ?
Pixel de tracking