L'Ethical Branding, une clé pour séduire la jeune génération ?

Ecrit par

En cette année 2018, on le sait, les moins de 30 ans cherchent à consommer des marques toujours plus éthiques. Et selon Axel Julien, Strategic Planner chez Sensiogrey, cette tendance promet d'être toujours plus forte dans les mois à venir. Que les marques se tiennent prêtes !

Vous le savez, la mission d'Air of melty au quotidien, c'est à la fois de vous aider à cerner la jeune génération et toutes les tendances marketing du moment. Dans cette logique, il est pertinent de vous dévoiler le nom des marques préférées des Millennials afin de comprendre qui mène la bonne stratégie de communication auprès de cette cible. À ce sujet, nous vous révélions il y a quelques semaines qu'Yves Rocher était considéré comme étant la marque la plus authentique de 2017 en France, gagnant alors indéniablement des points avec les Millennials. Au-delà du côté authentique des marques, ce qui plait incontestablement à la jeune génération, c'est un côté éthique. À ce sujet, nous vous expliquions il y a quelques semaines que l'aspect éthique d'une marque incite les Millennials à payer plus pour une marque. Aujourd'hui, c'est Axel Julien, Strategic Planner chez Sensiogrey, qui s'intéresse à ce sujet dans le cadre d'une tribune parue sur le site L'ADN.

Pour lui, c'est simple, "la stratégie d’Ethical Branding est devenue une réponse évidente à un problème majeur : comment générer de la préférence de marque quand tout le monde adopte le même discours ? Pour se différencier, la marque se redéfinit donc autour de son impact collectif : solidarité, éthique, diversité, écologie, transparence… Elle dépasse sa fonction mercantile pour démontrer son utilité économique et sociale et convaincre des consommateurs plus exigeants". Une stratégie qui a tout bon à l'heure où la jeune génération veut changer le monde grâce à sa consommation notamment. Mais attention, un faux pas est vite arrivé. Dans cette logique, les marques, qui ont aujourd'hui le devoir de répondre à des exigences en matière de transparence, d'horizontalité ou encore d'immédiateté auprès de leurs clients, doivent essentiellement se poser trois questions selon l'expert : "Sur quel sujet ma marque est-elle légitime pour prendre la parole ? Possède-t-elle un savoir-faire qui permette d’apporter des solutions concrètes au problème ? A-t-elle les moyens de s’engager et d’agir sur le long terme ?". Vous-seuls avez les réponses à ces questions. En tout cas, c'est certain, celles-ci détermineront votre future stratégie de communication !

Crédit : x