La cuisine, un atout séduction pour les Millennials ?

Ecrit par

Cuisine et amour font-ils bon ménage ? Quitoque.fr, le leader français sur le marché des panier-recettes livrés à domicile, a posé la question aux Français et nous propose un focus sur la génération Millennials. Verdict, savoir faire à manger est un atout dans les relations amoureuses.

Encore une fois aujourd'hui, on vous propose une virée dans l'assiette de la jeune génération, mais une virée un peu particulière cette fois ! Depuis quelques semaines, la rédaction d'Air of melty vous parle régulièrement du rapport des Millennials à l'alimentation, pour vous aider à comprendre quel type de produits ils consomment au quotidien ou encore s'ils cuisinent en musique. Aujourd'hui, en cet été plein de promesses amoureuses pour les jeunes, nous voulions aborder un autre aspect de la cuisine : en quoi la cuisine influence-t-elle les relations amoureuses des moins de 30 ans ? Encore une fois, c'est Quitoque.fr, le leader français sur le marché des panier-recettes livrés à domicile, qui apporte des réponses à ce sujet en vous révélant si, "pour mieux draguer cet été, il faut bien savoir cuisiner". Alors, verdict ?

La cuisine, un atout séduction pour les Millennials ?
La cuisine, un atout séduction pour les Millennials ?

Comme le révèle l'étude 56% des jeunes trouvent plus séduisant une personne qui leur prépare un excellent repas de ses mains plutôt que quelqu'un qui leur offre un magnifique restaurant. En revanche, on remarque que les 18-34 ans sont aussi globalement plus séduits par l'idée d'aller au restaurant que leurs aînés. En pratique, ils sont ainsi 44% à solliciter une telle sortie contre 32% de l'ensemble des Français. De manière générale, les Millennials ne semblent pas considérer le fait de savoir cuisiner comme étant un atout majeur en matière de séduction. Ils sont ainsi 59% à affirmer que savoir bien préparer à manger est un critère de séduction important, contre 87% de l'ensemble des Français. En revanche, ils sont 8 sur 10 à déclarer qu'une personne qui se tient mal à table est un critère rédhibitoire. Aussi, 77% des 18-35 déclarent qu'ils ne pourraient pas vivre avec une personne qui ne sait pas du tout faire à manger. Et ils sont 68% à penser qu'une personne qui cuisine très bien fait mieux l'amour qu'une autre. Ouh, c'est chaud en cuisine !

Crédit : Imdb