Société

Les Millennials trois fois plus enclins à se faire livrer des repas que leurs aînés

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Les Millennials trois fois plus enclins à se faire livrer des repas que leurs aînés

Au quotidien, la jeune génération aime se faire plaisir en commandant des plats à domicile. Cette pratique, de plus en plus répandu, pourrait avoir un impact fort sur les ventes des marques alimentaires.

Nouvelle virée dans l'assiette de la jeune génération ! Depuis quelques semaines, la rédaction d'Air of melty vous parle régulièrement du rapport des Millennials à l'alimentation, pour vous aider à comprendre quel type de produits ils consomment au quotidien, s'ils passent beaucoup de temps en cuisine ou encore s'ils cuisinent en musique. Aujourd'hui, on délaisse la préparation de bons petits plats pour se tourner vers une autre réalité qui caractérise beaucoup la consommation des jeunes Français : la livraison de plats à domicile. On vous l'a déjà dit, en cette année 2018, les Millennials constituent une jeune génération qui aime bien vivre et se faire plaisir, notamment au niveau du palais. Dans cette logique, les moins de 30 ans allouent une part importante de leur budget aux sorties au restaurant entre amis ou en famille et ils se font aussi plaisir en se faisant livrer directement des bons plats à domicile. Et ce dernier point pourrait bien avoir de grandes conséquences pour les marques alimentaires. Mais comment ça au juste ?

Comme l'explique un rapport d’UBS cité par Business Insider et relayé par le site Pour Nourrir Demain, "la tendance de la livraison de repas va amener les consommateurs, les millenials en premier lieu, à moins cuisiner et donc générer des baisses de vente conséquentes auprès des marques de produits alimentaires historiques". En pratique, actuellement, les consommateurs de moins de 30 ans sont trois fois plus susceptibles que leurs aînés de commander de la nourriture à la maison que leurs parents. Dans ce contexte, la livraison de nourriture prête à consommer pourrait dès lors représenter dans un avenir proche 10% du marché total des ventes de produits alimentaires. En matière de chiffre, ce segment passerait de 35 milliards de dollars à 365 milliards de dollars d'ici à 2030. Autant vous dire que les habitudes alimentaires de la jeune génération ont un réel impact sur l'ensemble du marché alimentaire !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
L'alimentation, une source de bonheur ou de stress pour les Millennials en 2018 ?
À lire aussi
Les Millennials, des "épicuriens rationnels" en matière de dépenses ?
À lire aussi
Près de 6 Millennials sur 10 ont lu sur leur mobile au cours de l'année écoulée
À lire aussi
La Génération Z, une génération de féministes en puissance ?
À lire aussi
Comment la Génération Z a-t-elle vécu ce Mondial 2018 ?
À lire aussi
Cuisine et musique, un cocktail qui plait aux Millennials ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 2 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Les Millennials trois fois plus enclins à se faire livrer des repas que leurs aînés
Pixel de tracking