Mobile

La Gen Z française privilégie l’amour de soi à un potentiel partenaire amoureux

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La Gen Z française privilégie l’amour de soi à un potentiel partenaire amoureux

Pour la très jeune génération, l'amour d'un partenaire passe-t-il avant tout ? Pas du tout à en croire une nouvelle étude menée par Yubo. En réalité, c'est l'amour de soi qui est prioritaire pour les 13-25 ans !

Si la jeune génération s'avère plus romantique et plus encline à croire au coup de foudre que ses aînés, comme en atteste le fait que 16% des 18-25 déclarent tomber amoureux au premier regard, il ne faudrait tout de même pas croire que les moins de 20 ans ne vivent que pour trouver l'amour. En réalité, les membres de la Génération Z semblent très bien vivre leur célibat, et ce même si les derniers mois écoulés les ont confronté à une grande solitude à cause de la crise sanitaire. C'est en tout cas ce qui ressort d'une nouvelle étude menée par la plateforme sociale Yubo, qui a donné la parole à ses jeunes utilisateurs à travers un sondage réalisé auprès de plus de 35 000 jeunes dans le monde, âgés de 13 à 25 ans afin de mieux comprendre comment ces derniers voient le couple, l’amour, leur relation avec eux-mêmes et leurs effets sur leur bien-être. Verdict, en France, 30% des jeunes sondés jugent la relation qu’ils entretiennent avec eux-même comme étant la plus importante, devant la famille (27%) ou les amis (24%), et surtout loin devant celle qu’ils pourraient avoir avec un partenaire amoureux (14% des sondés). Alors, l'amour ne serait-il pas une priorité pour la jeune génération ?

La Gen Z française privilégie l’amour de soi à un potentiel partenaire amoureux
Crédit : © Adolescent Content/Ella Fields

Toujours selon le sondage mené par Yubo, 70% des jeunes Français ne ressentent d'ailleurs plus de pression sociale à être absolument en couple le jour de la Saint Valentin. C'est un chiffre bien plus élevé que dans les pays anglo-saxons, où une pression se fait ressentir pour plus de 50% des jeunes interrogés. Pour les concernés, ils estiment que la pression qu'ils ressentent vient d'eux-mêmes (37,4%), devant les réseaux sociaux (30,8%), leurs amis en couple (19,5%), les médias (9,4%) et la famille (2,9%). Si ces chiffres sont quelque peu en désaccord avec une récente étude dévoilée par une appli dating qui montrait que de nombreux jeunes vivent mal le fait d'être célibataire au moment de la Saint-Valentin, la différence peut s'expliquer par l'âge des sondés : les 13-25 ans sont bien moins nombreux que les 25-34 ans à être actifs sur les applications de rencontre. Ainsi, pour une écrasante majorité des jeunes interrogés par Yubo (97,7%), la priorité à l'heure actuelle est de prendre soin de soi. Un chiffre bien plus élevé que dans les pays anglo-saxons (44%). Les jeunes s’accordent ainsi du temps pour eux - 34% font de leur bien-être une priorité au quotidien et 27% consacrent plusieurs moments par semaine à leur bien-être - et privilégient également de passer du temps avec leurs familles et amis (53%). Les petits plaisirs (38,3%), le sport (35,8%), le shopping (32%) et le sommeil (30,3%) font aussi partie des éléments qui aident les jeunes à se sentir mieux dans leur peau. Et tout cela permet à 37,2% des jeunes Français de s'accepter tel qu'ils sont, tandis que 31,3% "y travaillent au quotidien". Et c'est déjà un très bon point !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Masked Bandit, Tracer, BugBrainer, le lexique dating 2021 décrypté
À lire aussi
Badoo veut mettre fin aux préjugés en matière de dating
À lire aussi
Les jeunes femmes, timides ou audacieuses sur les applis dating ?
Encore plus de contenus
Mobile il y a 10 heures

Les jeunes femmes, timides ou audacieuses sur les applis dating ?

À l'approche de la Journée internationale des droits des femmes, happn, l'un des leaders des applications de rencontres, a souhaité en savoir plus sur la vie amoureuse de ses utilisatrices : comment se comportent-elles sur les applis dating et dans quel état d'esprit sont-elles ? Verdict !

Les jeunes femmes, timides ou audacieuses sur les applis dating ?
Pinterest il y a 1 jour

Que fait (réellement) la Génération Z sur Pinterest ?

Alors que la Génération Z a directement contribué à l'essor de la croissance de l'audience de Pinterest, de nouvelles données font le point sur ce que recherchent les jeunes utilisateurs du service et ce qui les différencie des autres utilisateurs !

Que fait (réellement) la Génération Z sur Pinterest ?
La Gen Z française privilégie l’amour de soi à un potentiel partenaire amoureux
Pixel de tracking