La génération gamers décryptée par Dentsu Aegis Network

La génération gamers décryptée par Dentsu Aegis Network
Ecrit par

Et si on jouait ? Si vous nous lisez régulièrement, vous savez sûrement qu'une des caractéristiques de la jeune génération, c'est son attrait pour le jeu et notamment les jeux vidéo. Aujourd'hui, Dentsu Aegis Network fait un état des lieux de l'univers du gaming en France.

Entre les jeunes et l'univers du gaming, ça matche, à tous les niveaux, on vous en a déjà parlé. En septembre dernier, la rédaction d'Air of melty mettait en lumière l'existence d'une génération Play, avec des Millennials très accrôchés à l'univers du jeu. Comme l'expliquait à l'époque Remy Oudghiri, Deputy Managing Director chez Sociovision, dans un article publié sur LinkedIn et dans le cahier de tendances House of Games (M&O) de Septembre 2016, "le passage à l’âge adulte ne se traduit plus chez les jeunes d’aujourd’hui par la fin du jeu. Au contraire, il semble bien qu’un certain état d’esprit 'play' survit à la sortie de l’adolescence". Fort de ce constat et désireux de séduire toujours plus de jeunes gamers, YouTube lançait YouTube Gaming fin décembre en France, afin de séduire toute une génération naturellement attirée par l'univers des jeux vidéo. Aujourd'hui, c'est Dentsu Aegis Network, via son département expert de l’efficacité des stratégies marketing D2D et son panel propriétaire « 1001 opinions », qui vient de publier une étude consacrée au gaming en France. Alors, qu'est-ce qui caractérise les gamers en France en 2017, au-delà du fait qu'ils ont majoritairement entre 18 et 35 ans ? Réponse tout de suite !

L'étude en question révèle que plus du tiers des personnes interrogées (39%) au cours de l'enquête pratiquent cette activité tous les jours, majoritairement seuls (85%) et depuis leur domicile (89%). "Pour 62% des gamers, l’ordinateur est le premier des supports des jeux, devant le mobile (48%) et la console de salon (47%). Sans surprise, ce sont les jeux sur smartphone et tablette qui rassemblent le plus de gamers de plus de 50 ans tandis que la console concentre un temps de jeu plus important et des gamers plus jeunes et masculins", selon l'étude. Après "Jamais sans mon mobile", la jeune génération serait-elle aussi adepte de la logique "Jamais sans ma console" ? On dirait bien ! Et, sans surprise non plus, le phénomène eSport continue son essor. Ainsi, à ce jour, 57% des gamers ont entendu parler de cette activité. Un joueur sur 4 dit même avoir déjà suivi une compétition via une plateforme de streaming. Les spectateurs de e-sport sont eux-mêmes des joueurs assidus : 9 sur 10 jouent plus d’une fois par semaine mais surtout ils utilisent davantage les différents écrans : 72% l’ordinateur, 69% la console et 57% le mobile. Et qu'en est-il de leur rapport aux marques ? C'est bien simple, pour les gamers, elles ont leur place dans le jeu, dès lors que la pertinence est au rendez-vous. Ainsi, pour 68% des gamers interrogés, la présence des marques dans les jeux vidéo doit avoir une relation directe avec le jeu afin de rendre son univers plus réaliste (66%) et plus agréable (58%). De même, 54% des joueurs considèrent que l’association marque-jeu donne envie de se renseigner sur les marques et même d’en acheter les produits et services pour 51% d’entre eux.

Crédit : dentsu aegis network