Société

La "Génération Less", une génération qui peut tout changer en matière d'environnement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La "Génération Less", une génération qui peut tout changer en matière d'environnement ?

La Génération Y et la Génération Z sont-elles sur le point de fusionner pour devenir, ensemble, la Génération Less ou "Gen Less" ? C'est en tout cas la volonté d'une campagne néo-zélandaise qui entend rassembler le plus grand nombre pour lutter contre le changement climatique.

Plus que jamais, la jeune génération veut sauver la planète. Il y a quelques jours, une étude menée par Jam et Poprock mettait en lumière le fait qu'un jeune Français sur deux est aujourd'hui prêt à changer son mode de vie pour contribuer activement à la préservation de l'environnement. Pour les 1 000 jeunes de 15 à 25 ans interrogés dans le cadre de cette enquête, le combat à mener en priorité pour la planète est en effet celui de l'écologie (42%) devant l'éducation (25%) et les inégalités (21%). Et cela vaut aussi bien pour les jeunes femmes que pour les jeunes hommes. En tout cas, une étude dévoilée la semaine passée par Tapage, le média Millennials de My Little Paris, montrait bien que les femmes Millennials sont très impliquées en matière d'écologie, avec notamment 21% d'entre elles estimant que l'engagement pour la protection de la planète passe par le fait de participer à des manifestations ou à des marches pour le climat et 64% des jeunes femmes considérant qu’elles font des efforts pour limiter leur impact sur l’environnement. Pour inciter toujours plus de jeunes à rejoindre ceux qui agissent pour la planète, l’Energy Efficiency and Conservation Authority (EECA) de Nouvelle-Zélande vient de lancer une campagne baptisée "Gen Less", qui appelle ses citoyens (et le reste de l’humanité) à se rassembler pour lutter contre le changement climatique. Gen Less, une nouvelle dénomination pour parler de la jeune génération engagée ?

Comme l'explique le site La Réclame, qui relaie la campagne, "en collaboration avec l’agence Clemenger BBDO, l’EECA a lancé sa campagne intitulée 'Our Defining Moment', qui rassemble des extraits sonores de discours célèbres pour former un nouveau message. Celui-ci nous appelle à devenir la génération connue pour produire moins de déchets et respecter l’environnement. Les mots de certains grands leaders des droits civiques, de la science, de la paix mondiale et de la politique sont invoqués, comme ceux de Martin Luther King Jr, Albert Einstein, Mère Teresa, la Princesse Diana et bien d’autres". À l'heure où la jeune génération s'impose déjà comme une génération particulièrement engagée sur tous les plans, qu'il s'agisse des questions sociétales comme environnementales, cette campagne devrait trouver un écho fort auprès de jeunes qui attendent que les acteurs en tout genre s'engagent à leur tour. Et le recours à des discours et personnalités connues va forcément résonner au sein du public, dans le sens où l'on accorde plus d’attention à ce que l’on connait déjà. De quoi créer une "Gen Less" de plus en plus en grande ?

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les femmes Millennials et l'écologie, quelles envies et quels engagements en 2019 ?
À lire aussi
Don de moelle osseuse : "Le don de moelle est quelque chose d’extrêmement simple et valorisant" (EXCLU)
À lire aussi
Les Millennials, pas heureux chez eux ?
À lire aussi
Les Millennials, plus intéressés que jamais par l'immobilier ?
Encore plus de contenus
Société

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?

L'année 2020 s'annonce une nouvelle fois riche en voyages pour les membres de la jeune génération. Des voyages qui promettent toutefois de prendre une nouvelle tournure puisqu'un grand nombre de jeunes entend réinventer sa manière de voyager pour respecter davantage l'environnement. Focus sur les nouvelles pratiques des 18-35 ans.

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?
Marketing

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?

En 2020, quel rapport entretiennent les membres de la jeune génération avec la voiture ? Un nouveau sondage signé ELABE s'intéresse au sujet, en montrant que ce véhicule occupe toujours une place particulière dans le coeur des 18-34 ans.

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?
La "Génération Less", une génération qui peut tout changer en matière d'environnement ?
Pixel de tracking