La Génération Y, une génération de vieux jeunes ?

Ecrit par

Vous pensiez que les jeunes étaient spontanés et hyperactifs ? Erreur, selon le site belge Le Vif, les Millennials seraient en réalité vieux avant l'heure, préférant le confort de leur logement aux sorties en tout genre. Focus.

Vous le savez si vous nous lisez régulièrement, la mission que se donne la rédaction d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à mieux comprendre la jeune génération. Dans ce contexte, en cette période estivale, nous vous faisions récemment savoir que les Millennials sont nombreux à être adeptes des Tasty Travels, à savoir des voyages pendant lesquels ils s'assurent de bien manger. Aussi, il y a quelques jours, nous vous révélions que les Millennials étaient désormais plus adeptes des soirées à la maison que des sorties, confirmant leur côté casanier et économe au quotidien. Aujourd'hui, le site belge Le Vif va plus loin dans cette idée en affirmant que les Millennials pourraient bien aujourd'hui être une génération de "vieux avant l'âge". Plus précisément, telle est l'interrogation du site en cet été 2018 : "Les Millennials, ou génération Y, ne boivent plus, ne sortent plus, passe énormément de temps à pianoter sur leur smartphone et sont paresseux au travail. Seraient-ils vieux avant l'âge ?".

La Génération Y, une génération de vieux jeunes ?
La Génération Y, une génération de vieux jeunes ?

Pour appuyer son propos, Le Vif rappelle que les études concernant les moins de 35 ans s'enchaînent et se ressemblent en mettant en lumière une "génération numérique hyper connectée" pour qui "sortir et faire la fête ne serait plus très tendance". Dans les faits, pour cette cible, la soirée idéale consisterait à s'affaler dans son divan à la maison à ne rien faire. Mais comment en est-on arrivé là au juste ? Selon une enquête menée par TNS Sofres, trois facteurs majeurs seraient à l'origine d'un tel comportement. Dans un premier temps, la situation financière des jeunes justifie grandement le fait qu'ils passent plus de temps à leur domicile qu'à l'extérieur : "Que ce soit au restaurant, au cinéma ou simplement en boîte de nuit, sortir est devenu un luxe que certains jeunes ne peuvent plus se permettre". Aussi, une question de sécurité intervient actuellement : "Ils n'ont plus envie de prendre le risque de sortir et de se retrouver imbibés dans un lieu public ou sur la route. Ils attachent également énormément d'importance à leur image (numérique) et être saoul, c'est prendre le risque que leur réseau soit témoin de photos compromettantes". Enfin, le dernier facteur important est celui de la fatigue, notamment pour les jeunes qui vivent dans des grandes villes, bruyantes, polluées et surpeuplées. Avec tout cela, pas étonnant que les jeunes choisissent de passer tranquillement leur vie à la maison !

Crédit : istock