La Génération Y, une génération parfumée qui fait tourner la tête des marques

Ecrit par

Pshht pshht ! Saviez-vous que la jeune génération se parfumait plus que ses aînés ? C'est ce qu'une étude signée Kantar Media vient de mettre en évidence, en précisant quels types de marques fonctionnent particulièrement auprès de cette cible.

L'été 2018 promet d'être parfumé pour les jeunes ! C'est un fait, ces derniers mois et même ces dernières années, la jeune génération constitue une cible privilégiée pour les enseignes spécialisées dans la parfumerie. Plusieurs campagnes ont été l'occasion de vous en parler, qu'il s'agisse de la campagne Ice Breaker Game de Playboy Parfums lancée sur Snapchat à la campagne dévoilée par Playboy Fragrances, s'associant à MNSTR pour booster le pouvoir de séduction de la génération Z, en passant par Diesel qui a cassé les codes du parfum et misé sur l'authenticité pour sa campagne Diesel Bad à l'été 2016. Aujourd'hui, c'est l'institut Kantar Media qui s'intéresse au sujet au travers d'une étude témoignant de l'amour des jeunes pour les produits de parfumerie. Ainsi, comme l'explique Christophe Manceau, directeur des études Kantar Media, 57% des 15-30 ans se parfument actuellement au moins une fois par jour, contre 50% de l'ensemble des Français. Et, qu'on se le dise, les jeunes ont un rapport très particulier à cette industrie. Comme le rapporte le site Grazia, "ils sont boulimiques de parfums ; ils cherchent, testent, comparent et jettent leur dévolu sur un jus avant d'en découvrir un nouveau, encore plus désirable".

La Génération Y, une génération parfumée qui fait tourner la tête des marques
La Génération Y, une génération parfumée qui fait tourner la tête des marques

Dans cette logique, les Millennials sont réputés pour être infidèles en matière de rapport aux marques de parfumerie. "On peut dire que le parfum a perdu à leurs yeux son caractère exceptionnel ou enchanteur", analyse Sylvie Polette-Danet, consultante, spécialiste des marques de luxe, en expliquant que les jeunes ont des goûts changeants. En fait, ce ne serait que vers l'âge de 30 ans qu'ils s'ancreraient dans un choix de parfum référence. En cela, les marques du secteur doivent aujourd'hui trouver les moyens de capter l'attention de cette génération volage en se remettant en question et en se réinventant en permanence ou presque. Mais, concrètement, que recherchent les jeunes en matière de parfumerie en 2018 ? Pour Grazia, c'est simple, "les jeunes s'aventurent par exemple volontiers sur le terrain de la parfumerie alternative (pas uniquement la "niche" mais aussi les marques comme Yves Rocher qui proposent une parfumerie de qualité à prix réduit) et se laissent tenter par la customisation". En matière de communication, ce qui fonctionne auprès de cette cible, c'est plutôt l'accomplissement personnel que le sujet de la séduction, vu et revu à l'infini. Et, quel que soit le thème abordé par les marques, il faut que le discours soit le plus vrai possible. Apparemment, pour les jeunes, les belles promesses trop faciles n'ont pas d'odeur...

Crédit : x