La génération Z et les réseaux sociaux, quelle réalité en 2018 ?

Ecrit par

On dit toujours que les jeunes passent leur vie sur les réseaux sociaux. Mais lesquels et comment au juste ? Une nouvelle infographie basée sur une enquête réalisée par Diplomeo fin 2017 fait le point sur le sujet, en confirmant encore une fois la supériorité de Snapchat auprès des moins de 25 ans !

Faut-il vraiment encore vous le répéter ? Si vous cherchez la jeune génération, c'est indéniablement sur les réseaux sociaux que vous la trouverez en cette année 2018. À ce sujet, alors que, le mois dernier, nous vous parlions du fait qu'Instagram s'impose aujourd'hui comme étant la plateforme préférée des influenceurs. Aussi, il y a quelques jours, nous vous avons présenté les 4 réseaux sociaux préférés des 18-29 ans au quotidien, entre Facebook, Snapchat, YouTube et Instagram, encore une fois. Aujourd'hui, on s'intéresse au rapport que leurs successeurs, la génération Z, entretiennent avec les réseaux sociaux. C'est une infographie basée sur les chiffres de l'étude Diplomeo dévoilée fin 2017 qui fait le point sur le sujet en ce mois de mars 2018, en insistant notamment sur la puissance incontestée de Snapchat. Ainsi, comme le révèle l'infographie, "parmi tous les réseaux que les jeunes utilisent, celui qui trône sur la première marche du podium reste Snapchat, que ce soit pour s'envoyer des photos, des vidéos ou des stories", devant Facebook et YouTube. Mais encore ?

La génération Z et les réseaux sociaux, quelle réalité en 2018 ?
La génération Z et les réseaux sociaux, quelle réalité en 2018 ?

Dans les faits, Snapchat est privilégié à Instagram pour l'envoi de photos (51% vs 24%) et pour le partage de stories (76% vs 8%), et privilégié à Facebook pour l'envoi de vidéos (56% vs 10%). Concernant leur manière de communiquer, l'étude révèle que près de 7 jeunes sur 10 déclarent utiliser très souvent le format texte pour communiquer avec leurs amis. Ils sont ainsi 58% à utiliser principalement les textos pour se donner des nouvelles, contre 23% pour Messenger et 13% pour Snapchat. Ainsi, on peut dire que Snapchat est plus une application servant à s'amuser et à s'échanger des contenus légers qu'à communiquer ! Par ailleurs, toujours selon l'infographie inspirée de l'enquête Diplomeo, "YouTube serait le réseau social le plus positif. Il engrangerait un vrai phénomène de communautés soudées faisant preuve d'empathie et d'un esprit solidaire". À l'inverse, Snapchat et Instagram sont jugés comme étant plus dangereux pour les jeunes, car "très axés sur l'image", ce qui peut conduire à des "sentiments de complexe et d'anxiété". Pour autant, il semblerait que la jeune génération ne cherche pas à mentir sur son quotidien puisque 52% des jeunes optent pour une pratique #NoFilter. Ce sont particulièrement les garçons qui choisissent de ne pas opter pour des filtres. Alors, génération influencée par les réseaux sociaux, c'est sûr, mais sans filtre si possible : la réalité avant tout !

Crédit : x