Emploi

La Génération Z n'a qu'une hâte : retourner au bureau !

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
La Génération Z n'a qu'une hâte : retourner au bureau !

Après des mois de télétravail, les jeunes ont-ils envie de retrouver leur bureau ou veulent-ils continuer à travailler de chez eux ? À en croire une nouvelle étude, c'est sans appel : la Génération Z n'en peut plus du télétravail !

Alors que l'été vient de débuter et que 56% des jeunes ne pensent pas pouvoir couper avec le travail même pendant leurs congés, le retour d'un certain calme dans la pandémie de Covid-19 pourrait bien signer le retour du plus grand nombre au bureau. En tout cas, désormais, en France, le télétravail n'est plus autant recommandé qu'il ne l'était il y a quelques mois. Et cela semble faire les affaires des (très) jeunes actifs, qui sont nombreux à avoir mal vécu la longue période de télétravail imposée. Comme l'expliquait une étude il y a quelques mois, 66% des membres de la Génération Z luttaient en matière de télétravail. Aujourd'hui, à en croire une nouvelle étude menée au Royaume-Uni, c'est donc sans grande surprise qu'on découvre que la Génération Z est celle qui soutient le plus le retour au bureau ! C'est bien simple, beaucoup n'attendent que ça...

La Génération Z n'a qu'une hâte : retourner au bureau !
Crédit : Getty

Comme le révèle l'étude menée outre-Manche par Clockwise, en télétravail, 30% des 16-24 ans déclarent être en manque du côté "social" du travail. Ils sont ainsi nombreux à avoir du mal à différencier leur vie privée de leur vie professionnelle en travaillant à la maison. Aussi, ils sont 7 sur 10 à déclarer sentir un sens de la communauté au bureau qui les rend plus productif et qui rend leur environnement de travail plus agréable. Au total, ce sont ainsi 2 jeunes sur 3 qui déclarent préférer depuis le bureau que depuis chez eux. Pour 20%, ce qui rend difficile le télétravail, c'est le manque de motivation. Pour 27%, le fait d'être au bureau les aide à ressentir de l'appartenance à un groupe et à voir le but de leur travail. Pour autant, qu'on se le dise, les jeunes actifs ne prévoient pas de retrouver complètement leur vie d'avant la crise sanitaire : ainsi, seulement 31% des 18-24 ans interrogés affirment avoir l'intention de revenir vivre en ville après la pandémie. Le reste des sondés prévoit de rester en banlieue voir dans des villages situés à proximité des grandes villes.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
56% de jeunes ne pensent pas pouvoir couper avec le travail cet été
À lire aussi
Comment les Millennials français voient-ils leur façon de travailler dans le futur ?
À lire aussi
La jeune génération et le télétravail, quelle réalité en 2021 ?
À lire aussi
Les moins de 35 ans prêts à changer d'employeur en cas de retour contraint au 100% présentiel
À lire aussi
Emploi : 78% des jeunes en recherche de sens avant tout
Encore plus de contenus
Société il y a 9 jours

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?

Il n'y a pas d'heure pour l'apéro, et il n'y a pas de saison non plus ! En cet automne 2021, YouGov s'est intéressé au rapport des Français au moment de l'apéritif. Verdict, la jeune génération donne (encore une fois) le ton en la matière.

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
La Génération Z n'a qu'une hâte : retourner au bureau !
Pixel de tracking