La génération Z, une génération qui donne tout en matière de communauté

Ecrit par

Si vous vous demandiez ce qui caractérise la génération Z, BETC Teens a aujourd'hui une partie de la réponse, au travers de sa nouvelle étude baptisée "Communiteens". Entre puissance d'Instagram, du rap et du sang, on a des choses à vous raconter !

Au quotidien, la rédaction d'Air of melty fait de son mieux pour vous aider à comprendre la jeune génération. Dans cette logique, il y a quelques jours, au sujet des 25-35 ans, alias la génération Y, nous vous révélions que plus d'un Millennial sur 2 ne sait toujours pas ce qu'est un chatbot en cette année 2018. Concernant les plus jeunes, nous vous faisions savoir que la génération Z est au taquet en matière de paiement dématérialisé. Aujourd'hui, nous avons plus d'informations à vous dévoiler au sujet de ces moins de 20 ans, qui sont désormais au centre de toutes les attentions de BETC Digital, qui a lancé l'an dernier BETC Teen, une cellule pour apprendre à cerner la génération Z. À l'occasion d'une troisième plongée dans l'univers des plus jeunes, baptisée "Communiteens", l'agence s'est cette fois particulièrement intéressée au rapport des 12-17 à la notion de communauté. De quoi prouver une fois plus l'importance d'Instagram dans la vie de la génération Z, entre autres choses. On fait le point sur ce qu'il faut retenir de cette nouvelle étude.

Comme l'explique l'étude en préambule, "il n’y a jamais eu autant de communautés, de supports de discussion, d’interactions. Des communautés les plus partagées, sur des thématiques beauté, mode, sport, célébrités aux communautés plus niches (#acnecommunity), elles sont partout". Et l'outil qui permet aujourd'hui clairement à un grand nombre de communautés de naître, c'est apparemment Instagram, alias la plateforme préférée des influenceurs en 2018. L'étude de BETC Teens révèle ainsi que "le réseau des communautés c’est Instagram". En témoignent quelques insights, dont celui d'Imene, 15 ans, qui déclare qu'"Instagram c’est pour les célébrités, les magasins, les marques… tout ce qui est en rapport avec ce que j’aime". En cela, c'est donc clair, si vous voulez toucher la génération Z en 2018, il va falloir passer par Instagram, notamment pour savoir ce qui la passionne. En parallèle de cela, l'étude du jour met en lumière trois conclusions principales.

La première, c'est que l'amitié est une valeur capitale pour la très jeune génération, avec des amitiés qui se transforment presque en liens de sang. "On est amis comme on est frères et sœurs. Sur les réseaux, cela se traduit par une utilisation de l’émoji "seringue" ou celui du nombre "100" qui vient remplacer les pactes de sang. La signification du sang ? C’est la personne qui est ma sœur, mon frère, c’est comme si t’étais de la famille". La seconde caractéristique à retenir, c'est le fait que les plus jeunes sont désormais millésimés. Plutôt que de parler de leur âge ou de leur génération, ils parlent en année de naissance. Ainsi, par exemple, on peut entendre dans leur bouche que "les 2007, elles font les grandes, elles mettent déjà du maquillage" alors que "les 2000 ils sont vieux". Enfin, last but not least, on a aujourd'hui affaire à une jeune génération qui se passionne pour le rap. Le classement du Journal de Mickey dévoilant les personnalités des jeunes Français l'avait déjà montré, c'est désormais confirmé. "Pour eux, le rap c’est avant tout le sentiment de faire partie d’un groupe". Vous l'aurez compris, le rap participe à la consolidation des communautés mises en place.

Crédit : x