Internet

La jeune génération, capable de se passer des réseaux sociaux ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La jeune génération, capable de se passer des réseaux sociaux ?

En cette fin d'année 2021, les moins de 30 ans seraient-ils capables de se déconnecter de leurs réseaux sociaux préférés ? Suite au gros bug qui a touché les applis de Facebook il y a quelques jours, YouGov a mené l'enquête sur le sujet...

La rédaction d'Air of melty vous en parle régulièrement, la jeune génération passe beaucoup de temps chaque jour sur les réseaux sociaux, et ce dès le plus jeune âge. D'ailleurs, on l'a vu il y a quelques jours à peine, 70% des 15-25 ans déclarent s'informer grâce aux réseaux sociaux. Mais alors que Facebook, Instagram, Whatsapp et Messenger ont été "down" pendant de longues heures le lundi 4 octobre en fin de journée, les jeunes Français ont-ils eu une prise de conscience et décidé de se déconnecter un peu ? De nouvelles données signées YouGov font le point sur le rapport des Français aux réseaux sociaux en général. L'occasion d'apprendre que, globalement, plus de 7 Français sur 10 (72%) déclarent ne pas avoir confiance en les réseaux sociaux (comme Facebook, Instagram, Twitter...etc) quant à la confidentialité et à la sécurité de leurs données. Une défiance qui monte avec l'âge et qui concerne donc moins la jeune génération, toutefois. En tout cas, on remarque que la panne de Facebook et compagnie a eu un impact direct sur la manière de surfer des Français : 15% des internautes ayant au moins un compte sur un réseau social se sont créés un compte sur d’autres plateformes plus spécialisées (ex : Telegram, Signal…) ou comptent le faire.

La jeune génération, capable de se passer des réseaux sociaux ?
Crédit : Getty

Et toujours selon l'étude menée par YouGov, à l'heure où 18% des Français disent préférer interagir via les réseaux sociaux plutôt qu’en personne et à l'heure où ils sont 56% à utiliser les réseaux sociaux pour garder le contact avec leurs amis et leur famille et 54% pour se divertir et s’informer, nombreux sont ceux qui estiment pouvoir se passer facilement de ces plateformes. Au total, 56% des répondants qui ont au moins un compte sur un réseau social affirment qu’ils pourraient se passer des réseaux sociaux à l’avenir, un chiffre tiré à la hausse par les hommes (59%). Mais qu'en est-il de la jeune génération plus précisément ? Si l'étude menée par YouGov ne s'intéresse pas spécifiquement à cette cible, un sondage réalisé par Diplomeo au printemps 2020 avait révélé que 2 jeunes sur 10 se disaient prêts ou prêtes à se priver des réseaux sociaux indéfiniment. Un chiffre qui montait à 3 sur 10 quand il s'agissait de supprimer ces services sur une période donnée. En marge de cela, moins de la moitié des sondés ayant entre 15 et 25 ans disaient absolument ne pas pouvoir s’en passer. Depuis, la crise sanitaire et les confinements sont passés par là, en incitant les jeunes à passer toujours plus de temps sur les réseaux sociaux au cours de l'hiver et du printemps dernier. Un changement de rythme qui avait quoi qu'il en soit poussé un grand nombre de jeunes à réaliser au printemps 2021 qu'ils avaient besoin de couper davantage avec les réseaux sociaux. Alors, le gros bug de ce mois d'octobre 2021 aura-t-il confirmé la tendance ? Affaire à suivre...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
YouTube, Snapchat, TikTok, Twitch, quels sont les réseaux sociaux préférés des (très) jeunes Français ?
À lire aussi
La jeune génération et les influenceurs, quelle réalité en 2021 ?
À lire aussi
Bloom, "Les jeunes, victimes ou complices des réseaux sociaux ?" (TRIBUNE)
Encore plus de contenus
La jeune génération, capable de se passer des réseaux sociaux ?
Pixel de tracking