La jeune génération, moins intransigeante sur la qualité que ses aînés ?

Ecrit par

Savez-vous ce que recherchent les Millennials en matière de consommation au quotidien ? De la qualité, c'est certain. Mais, visiblement, pour cette cible, d'autres facteurs indépendants de leur volonté entrent en compte et influencent leurs achats.

Vous pensiez tout savoir de la génération Millennials ? Pourtant, elle pourrait bien vous réserver encore quelques surprises ! Vous le savez, la mission d'Air of melty au quotidien, c'est de vous aider à toujours mieux cerner l'état d'esprit des 18-35 ans. À ce sujet, il y a quelques jours, nous vous faisions savoir que, en dépit du fait que les jeunes passent un temps fou sur le digital, les Millennials achètent toujours bel et bien en magasin. Aussi, toujours concernant les achats des 18-35 ans, nous vous révélions en décembre dernier que la qualité constituait l'élément premier qui influence les Millennials en matière d'achat. Seulement voilà, aujourd'hui, une nouvelle étude signée OpinionWay pour Veeva relayée par L'ADN vient remettre cette réalité en question. En effet, alors que la qualité constitue le critère le plus important dans le cadre d'un achat pour 54% des Français (devant le prix, mentionné à hauteur de 43%), cela ne se vérifie pas pour les 18-24 ans. Ou, en tout cas, cela se vérifie moins. Comment ça ?

Comme l'explique l'étude, "souvent étudiants ou fraichement débarqués sur le marché du travail et donc avec des moyens financiers plus faibles, ils ne sont que 78% à penser que la qualité est un critère déterminant. Les autres tranches d’âge ne transigent pas sur la qualité et affichent des taux à plus de 90%". En cela, on remarque donc que les jeunes sont moins intransigeants en matière de qualité des produits qu'ils consomment, certainement car le prix joue un rôle plus fort auprès de cette cible. Mais sinon, comment savoir qu'un produit est de qualité ? En priorité, pour plus de 6 Français sur 10, c'est la composition qui entre en jeu. Par ailleurs, ceux qui n’ont pas le temps ou les compétences pour lire toutes les étiquettes se fient aussi à l’origine française (47%), à la présence d’un label sur l’emballage (42%) et aux normes de production (42%) d’un produit. De manière générale, aussi, les Français font davantage confiance aux marques nationales plutôt qu'aux marques étrangères. Enfin, les petites entreprises et les producteurs locaux affichent un taux de confiance exceptionnel de 93%.

Crédit : x