Food

La jeune génération, très avide de grignotage

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La jeune génération, très avide de grignotage

Focus sur la manière dont les étudiants français s'alimentent au quotidien ! Et bien, selon de nouvelles données dévoilées par HEYME, le grignotage mais aussi les restrictions budgétaires font grandement partie de leur vie...

En attendant la réouverture (enfin annoncée) des restaurants et des bars, les jeunes n'ont pas grand chose à faire que de se faire plaisir chez eux en matière de food ! À ce sujet, on apprenait il y a quelque temps que la jeune génération serait plus adepte du snacking depuis le début de la pandémie. Il faut dire que passer ses journées devant un écran d'ordinateur à deux pas de la cuisine pour télétravailler ou pour étudier donne forcément des petites (ou des grandes) envies. Aujourd'hui, c'est ce que confirment de nouvelles données dévoilées par la mutuelle dédiée aux jeunes HEYME. Ainsi, un récent sondage mené auprès des étudiants français révèle que le grignotage, pourtant néfaste pour la santé, fait partie du quotidien des étudiants français. Au total, ils sont pas moins de 94% à admettre grignoter régulièrement, soit plus de 9 jeunes sur 10 ! Les raisons de tels craquages sont multiples : la gourmandise est la première cause pour 52% des étudiants, l'ennui (33%) et le stress (26%).

Les jeunes adorent grignoter
Crédit : gilaxia, Getty Images

Aussi, l'enquête menée par HEYME révèle que 86% des étudiants avouent sauter au moins un repas dans la journée. 6 étudiants sur 10 car ils n'ont pas faim, 48% d'entre eux le font par manque de temps. Près de 2 étudiants sur 10 souhaitent faire des économies et font le choix de sauter un repas (en moyenne les étudiants dépensent 8€ par jour pour leurs repas). Dans le détail, même s'il est considéré par beaucoup de spécialistes comme le repas le plus important de la journée, le petit-déjeuner est le repas le plus délaissé. Dans 45% des cas, c'est celui-ci qui est sauté par les étudiants, alors qu'il est pourtant essentiel à l'apport énergétique pour bien commencer la journée. Plus globalement, on remarque deux tendances fortes concernant la jeune génération : soit elle a une bonne alimentation, soit c'est tout le contraire. Concrètement, 43% des étudiants font attention à leur alimentation et essayent d'avoir une alimentation variée et équilibrée tandis que 32% d'entre eux n'y font pas du tout attention. Ces derniers vont avoir tendance à ne pas prêter attention à ce qu'ils mangent ou à manger seulement quand ils ont faim, sans prendre en compte les heures de repas ou les apports nutritionnels. Et si vous vous demandiez si la crise sanitaire a un impact sur la manière dont la jeune génération s'alimente au quotidien, la réponse est oui. Avant l'arrivée de la Covid-19, 45% des étudiants procédaient à des restrictions financières. 29% des étudiants se restreignaient sur les loisirs et 21% sur l'alimentation. Désormais, ce sont près de 6 étudiants sur 10 qui connaissent des restrictions financières. L'alimentation est le second poste de dépenses (les loisirs étant le premier) le plus impacté car 30% des étudiants devant se restreindre économisent sur leurs courses alimentaires.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La Génération Z et l'alimentation, quelles envies et quelles priorités en 2021 ?
À lire aussi
La jeune génération plus adepte du snacking depuis le début de la pandémie ?
À lire aussi
Food : 65% des 18-24 ans aiment manger seul devant un écran de temps en temps
À lire aussi
Quelle pause déjeuner pour les jeunes actifs ?
À lire aussi
7 jeunes sur 10 prêts à retourner au restaurant cet hiver
À lire aussi
1 jeune Français sur 4 pense devenir végétarien un jour
Encore plus de contenus
Société il y a 6 jours

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?

Il n'y a pas d'heure pour l'apéro, et il n'y a pas de saison non plus ! En cet automne 2021, YouGov s'est intéressé au rapport des Français au moment de l'apéritif. Verdict, la jeune génération donne (encore une fois) le ton en la matière.

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
La jeune génération, très avide de grignotage
Pixel de tracking