Food

La jeune génération plus adepte du snacking depuis le début de la pandémie ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
La jeune génération plus adepte du snacking depuis le début de la pandémie ?

Jeune génération sage ou gourmande en matière de food ? Sans aucun doute, les moins de 35 ans sont nombreux à se laisser tenter par des snacks lors d'une petite faim. Et c'est quelque chose que la crise sanitaire a, semble-t-il, fortement accentué.

En cette période de crise sanitaire, les jeunes n'ont qu'une hâte : retourner au restaurant au plus vite. En attendant la réouverture de leurs enseignes préférées, les Millennials français se font plaisir en cuisinant eux-mêmes ou en sollicitant des services de livraison à domicile comme Deliveroo ou Uber Eats, qui s'est récemment associé à Casino. Alors qu'une récente étude avait montré que McDonald's, Nutella et Starbuck s'imposaient comme étant les marques food engageant le plus la jeune génération en ligne en 2020 en montrant alors une forte tendance au snacking et aux pauses sucrées, c'est aujourd'hui une étude signée Coca-Cola qui s'intéresse au sujet, aux Etats-Unis. Verdict, selon cette nouvelle étude, 73% des membres de la Génération Z et des Millennials admettent consommer plus de snacks depuis le début de la crise sanitaire. Un chiffre qui ne concerne dans le même temps "que" 54% des membres de la Génération X. Et pour se faire plaisir, les jeunes Américains sont prêts à tout, ou presque.

La jeune génération plus adepte du snacking depuis le début de la pandémie ?
Crédit : gilaxia, Getty Images

Toujours selon l'étude menée par Coca-Cola, près d'un sondé sur deux serait prêt à marcher plus d'un mile (1,6km) pour trouver leur snack sucré ou salé préféré. Concernant leur snack préféré, on note que les goûts varient en fonction de chaque Etat : à l'ouest et au sud-ouest des Etats-Unis, la pizza associée au Coca-Cola cerise s'impose comme étant le grand favori. Dans le midwest, ce sont les chips qui l'emportent. Dans le nord-est, les cuisses de poulet font sensation tandis que les frites cartonnent dans le sud-est. Et en France alors ? Sans aucun doute, les périodes de confinement et de couvre-feu incitent là aussi la jeune génération à miser davantage sur le snacking qu'en temps normal. D'ailleurs, une récente étude signée #MoiJeune a montré que les Millennials français sont nombreux à avoir pris quelques kilos en un an. Pour autant, il est bon de rappeler que, globalement, les Millennials français sont très bons pour allier petits plaisirs et menus relativement healthy. La clé de l'équilibre !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La Génération Z et l'alimentation, quelles envies et quelles priorités en 2021 ?
À lire aussi
La jeune génération, très avide de grignotage
À lire aussi
7 jeunes sur 10 prêts à retourner au restaurant cet hiver
À lire aussi
1 jeune Français sur 4 pense devenir végétarien un jour
À lire aussi
McDonald's, Nutella, Starbucks, quelles sont les marques food qui engagent la jeune génération en 2020 ?
À lire aussi
Les Millennials, plutôt healthy ou adeptes des petits plaisirs ?
Encore plus de contenus
Nomination il y a 7 heures

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés

En ce printemps 2021, l'agence lyonnaise UZIK annonce du changement au sein de ses équipes, avec la promotion de Camille Nezam à la direction du pôle projet et commercial et le recrutement de Frédéric Lohnert à la direction des stratégies créatives. Mais qui sont-ils et quelles seront leurs missions ?

Uzik : Camille Nezam et Frédéric Lohnert, nouveaux nommés
La jeune génération plus adepte du snacking depuis le début de la pandémie ?
Pixel de tracking